Qui sont les architectes parisiens qui soutiennent Anne Hidalgo ?


Architecture et politique, un sujet qui -je le rappelle assez souvent- me passionne. Alors quand j’ai vu la liste des 500 premiers noms du comité de soutien à la candidature d’Anne Hidalgo pour la mairie de Paris , j’ai évidemment cherché à savoir s’il y avait des architectes dedans. Et il y en a bien, ils sont dix-neuf à soutenir la candidate socialiste. De Roland Castro à Michel Cantal-Dupart, on connaissait déjà l’engagement militant et/ou politique de quelques vieux briscards de l’architecture mais la nouveauté, c’est l’apparition dans cette liste de la nouvelle génération d’architectes, ceux qui sont issus des nouveaux Albums des Jeunes Architectes et encore de la French Touch – on trouve aussi beaucoup de nommés aux Parpaings d’Or. Découvrez les dix-neuf ci-dessous.

La liste des vingts architectes parisiens soutenant la candidature d’Anne Hidalgo à la mairie de Paris :

  1. Franklin AZZI
  2. Aldric BECKMANN
  3. Christian BIECHER
  4. Jean BOCABEILLE
  5. Michel CANTAL-DUPART
  6. Roland CASTRO
  7. Paul CHEMETOV
  8. Pascale DALIX
  9. Edouard FRANÇOIS
  10. Manuelle GAUTRAND
  11. Marc MIMRAM
  12. Dominique PERRAULT
  13. Loïc PIANFETTI
  14. Jean-François SCHMIT
  15. Francis SOLER
  16. Mirco TARDIO
  17. Marco TORTORICI
  18. David TROTTIN
  19. Antoine VIGER KOHLER

Personnellement, je ne sais pas si un comité de soutien a un réel impact électoral mais voir des architectes s’engager, c’est toujours pour moi une bonne chose. [ATTENTION TROLLING] : En revanche, je remarque le peu de courage des femmes architectes qui ne sont que deux à soutenir Anne Hidalgo.

Advertisements

16 réflexions sur “Qui sont les architectes parisiens qui soutiennent Anne Hidalgo ?

  1. je vois pas le rapport « il n’y a que 2 femmes architectes qui soutiennent Hidalgo »….remarque un peu réductrice je trouve!

  2. je dois être un peu bête mais je vois pas ou tu veux en venir avec ça, il y a des architectes de gauche, d’accord, il le font probablement pour être dans les petits papier d’un des plus gros client de la région, mais, et après ?

  3. Salut,

    Le sentiment que j’ai, et ce n’est qu’un sentiment ( peut-être aussi des questions) sur ce thème de société qui reste ambigüe.
    Premièrement, la motivation. Est-ce vraiment le début du lobby des architectes qui commence? ou bien une sombre lutte singulière pour une place au soleil. Nous savons tous que les concours publics sont tronqués.De plus, La condition des architectes est déplorables. L’ordre ne peut et ne doit pas tout faire. Nous savons tous que la profession en France a ces jours comptées. ( la formation, la crise, le système, la culture bobo qui révulse pas mal de français…).

    La liste doit nous interroger sur la vision de l’architecture en France. Comment elle se fait, avec qui, avec quoi, où… Une question qui doit se faire dans les prochains jours aux candidats (Avis aux journaux spécialisés d’images l’architecture de les poser, les vraies questions). Personnellement, je n’aime pas les listes de soutien. Car elle n’apporte rien et joue sur le statut de people, on dirait une façon de corrompre les éthiqueS (Si un-tel vote, alors je vote aussi pour lui. Triste façon de faire de la politique, sans débat de fond). Par contre, si les personnes qui se trouvent dans cette liste partagent avec le candidat une vision de l’urbanisme et de l’architecture. Dans ce cas là, je souhaiterai qui nous partagent leurs idées.

    Ne restons pas assis à attendre que le ciel nous tombe sur la tête.

  4. A la bonne place du Lêchage de bottes on trouve les AJA et la FrenchTtouch. de mon côté, je m’engagerai le lendemain des éléctions pour être certain de mon choix économique.

  5. Faut pas considérer que c’est mal. On est dans un pays de lobby, avec de grands groupes qui papouillent à mort avec le pouvoir. Tout le monde est représenté, il n’y a presque que les architectes, souvent mauvais hommes d’affaires, qui ne copinent peu ou pas… à part ces gens là par exemple. La ville de Paris c’est spécial mais sinon le mieux ça reste quand même d’être pote avec les conseils régionaux, car c’est eux qui sortent tous les projets publics au délà de 6M€ (collèges lycées, etc.). Pour y arriver ce qui est bien c’est aussi de papouiller avec les architectes qui sont déjà dans le milieu, de manière à bien passer sur les concours ou ils sont jury. Et pour ça il faut aimer la même architecture, d’ou l’intérêt de tous faire la même architecture contemporaine chiante, avec ses boites qui ressortent décollées du sol, ses fenêtres en bandeaux ou aléatoires, 2 couleurs max dont le gris, etc. La génération d’architectes au pouvoir a 40 à 60 balais, donc ils adorent zumthor, mies van der rohe voire corbu, ils ont grandi avec ça. Ca va tourner à un moment donné c’est prédictible. Voilà qui fait le lien entre architecture et politique, n’est ce pas l’abeille ?

  6. Je pense qu’ils veulent juste des croquettes… Certains en ont déjà eu de belles, donc ils soutiennent. Soutenir la favorite n’est pas la preuve d’un bien grand engagement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s