Questionnaire d’archi à la Pivot – volume 16

Il y a quinze jours, Martin Argyroglo, photographe d’architecture, était surtout connu des architectes et encore pas de tous (c’est de lui, pourtant, les photos du Zoo de Vincennes dont je parlais ici). Une photographie prise le soir de la manifestation pour Charlie Hebdo partagée sur compte Twitter l’a non seulement fait connaître au grand public mais l’a sûrement fait rentrer dans l’histoire. Le tweet le voici :

Il a accepté de répondre au petit jeu du questionnaire d’archi à la Pivot et j’ai profité de cette interview pour vous montrer d’autres photographies de lui que vous découvrirez dans un diaporama à la fin de ce papier.

Lire la suite

Publicités

Abécédaire ironique de l’architecture 2 : le retour

L’an dernier sortait, le jour du Bal des architectes, le premier volume de l’Abécédaire ironique de l’architecture crée par la nébuleuse #teamarchi composée de la crème de la crème des twittos archi (phi_phou, Imen_C, jraoul, paul2pmaLili_Larchisdetails, ValerieHoareau, fabpons, meredithda, oliviertempora, demartinisguiom, degioanni et moi-même AbeilleArchi ). Cette année, on a recommencé avec pleins de nouveaux de nouvelles définitions. On a essayé d’être drôle. Parfois, ça l’est. Parfois moins.

En espérant que cela vous fasse passer l’été et n’hésitez pas à rajouter vos propres définitions en commentaires.

Lire la suite

L’indécente piscine Molitor.

« La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force. » Dans son roman 1984, Georges Orwell invente la novlangue afin d’éliminer tout autre mode de pensée et idée hérétique. La communication ou plutôt le storytelling autour de la soi-disant réouverture de la piscine Molitor nous montre à quel point nous sommes entrés dans cette ère où la désinformation, la tromperie et la duperie font lois. « La destruction, c’est la restauration. Les riches, c’est le peuple. Le privé, c’est le public. » Tels pourraient être les slogans de cette indécente piscine Molitor.

Lire la suite