L’indécente piscine Molitor.

« La guerre, c’est la paix. La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force. » Dans son roman 1984, Georges Orwell invente la novlangue afin d’éliminer tout autre mode de pensée et idée hérétique. La communication ou plutôt le storytelling autour de la soi-disant réouverture de la piscine Molitor nous montre à quel point nous sommes entrés dans cette ère où la désinformation, la tromperie et la duperie font lois. « La destruction, c’est la restauration. Les riches, c’est le peuple. Le privé, c’est le public. » Tels pourraient être les slogans de cette indécente piscine Molitor.

Lire la suite

Publicités

Les parpaings d’or 2013 des architectes – seconde édition

Voilà, c’est reparti. Après la première édition – ex-Gérard de architecture, il y’a un an, après un changement de nom quelque peu forcé, après un brainstorming très compliqué, nous (architectes, blogueurs, journalistes, twittos…) sommes heureux et fiers et de vous présenter la seconde édition des Parpaings d’or 2013. Pour vous remémorer en quoi consiste ce prix satirique, je vous remets le petit bout de texte de l’an dernier : « le Parpaing d’or distinguera les architectes français et internationaux qui ont su, à travers leurs réalisations, contribuer au rayonnement de l’architecture en France et dans le monde entier ». Vous aurez un mois pour voter. Le résultat sera dévoilé au début du mois de janvier 2014. Faute de sponsors, il n’y aura pas, pour l’instant, de cérémonie réelle mais il n’est pas encore trop tard pour proposer un lieu, un financement, une aide (fourniture de parpaings d’or, gravures…) en envoyant un mail ici : labeilleetlarchitecte@gmail.com

En attendant bon vote et que vive l’architecture, les architectes et leur sens de l’humour.

Lire la suite

Ricciotti: sa bite et son couteau.

Il est partout : France Inter, France Culture, Ce soir ou jamais (à  1h33mn), en dédicace pour son nouveau livre « L’architecture est un sport de combat » à la librairie au Cabanon,  exposé à la Cité de l’Architecture  dès le 11 avril prochain et enfin en conférence pour les trophées béton dans 15 jours. Toute cette promotion bien orchestrée parachève la livraison de trois bâtiments importants:  le MUCEM à Marseille, le stade Jean Bouin à Paris XVIème et le département des Arts de l’Islam du Musée du Louvre. Pour celles et ceux qui l’ont raté, écoutez-le, car Rudy Ricciotti a la bite trempée dans le vitriol et le couteau aiguisé pour lacérer toute la bien-pensance architecturale. Mais est-il l’anarchitecte qu’il prétend être ou simplement un alvéopyge de plus du sérail architectural ?

La mantille à Ricciotti

Lire la suite