[EXCLUSIF] : les résultats des Parpaings d’or de l’architecture 2014.

Avec 25000 pages vues pour l’édition 2014, l’édition des parpaings de l’architecture 2014 fait un peu moins bien que les précédentes années. Cependant, le nombre de votes a explosé avec près de 35000 votes pour 18 questions, soit un peu moins de 2000 votes par questions. Ces chiffres nous renseignent : cette édition a été moins relayé par les médias grands publics et a donc concentré son intérêt pour les (seuls) architectes -dans toutes ses dimensions- avec un ratio plus importants nombres de votes/pages vues. La conclusion est donc simple, les parpaings d’or de l’architecture intéressent beaucoup plus que les architectes que les gens, ils perdent ainsi l’intérêt qu’ils avaient, c’est-à-dire : décloisonner une profession qui a tendance à rester dans l’entre-soi, à se regarder le nombril et ne pas regarder ailleurs pour ne pas que l’autre regarde chez nous et évidemment rire de nous. L’autodérision et l’humour étant le corollaire nécessaire à toutes remises en questions. Mais ne boudons ces chiffres, cette édition fût malgré tout une réussite, même si cette année, il n’y aura pas de cérémonie faute de temps, d’argent et d’aide.

Par ailleurs, même si je n’exclus pas d’ici quelques années de refaire des Parpaings d’or, la périodicité annuelle ne semble pas être très opportune ; il n’y en aura donc pas l’an prochain. Cependant, rien ne vous interdit de vous marrer en voyant les heureux lauréats de cette année.

Lire la suite

Publicités

Les parpaings d’or de l’architecture 2014

Après les « Gérard de l’architecture » en décembre 2012, puis « Les parpaings d’or des architectes » en décembre 2013 suivis d’une cérémonie sur la péniche Louise Catherine de Le Corbusier, je suis heureux de vous présenter « Les parpaings d’or de l’architecture 2014 », avec son lot de questions bêtes et méchantes (mais trop) sur l’architecture, les architectes et leur petit monde.

Je ne sais pas encore s’il y aura une cérémonie cette année, car il faut de nouveau trouver une salle, des parpaings… Les sponsors potentiels peuvent m’écrire à  labeilleetlarchitecte [at] gmail.com 

Je ne vous fais pas attendre plus longtemps, et comme l’an dernier : bon vote et que vive l’architecture, les architectes et leur sens de l’humour.

Lire la suite