L’architecture dans la fabrique de la ville néolibérale.

Olivier Chadoin est sociologue, enseignant à L’ENSAP de Bordeaux et chercheur au Let – LAVUE (UMR CNRS 7218). Il est membre des comités de rédaction de la revue Espaces et Sociétés (www.espacesetsociétés.msh-paris-paris.fr) et des Editions de La Villette (www.paris-lavillette.archi.fr/editions/) de l’Association Française de Sociologie (www.afs-socio.fr) et du réseau RAMAU (www.ramau.archi.fr). Ses travaux sont consacrés à la ville, la culture et à l’architecture et ses métiers. Il travaille actuellement dans une perspective socio-historique sur les rapports entre architecture et sciences sociales. Outre des articles dans des revues scientifiques du domaine et de nombreuses contributions à des ouvrages collectifs, il a notamment publié Etre architecte : les vertus de l’indétermination (2007), La ville des individus – sociologie, urbanisme et architecture (2004), Activités d’architectes en Europe : nouvelles pratiques (2003) et Du politique à l’œuvre – systèmes et acteurs des grands projets urbains et architecturaux (2000).

Ce texte a été initialement publié dans le magazine AMC du mois de janvier 2014 et est repris ici avec l’aimable autorisation de la rédaction d’AMC.

Lire la suite