Biennale de Venise : REM IS DEAD ?

Bien qu’absent à la Biennale d’architecture, les articles, les échos et les commentaires sur les réseaux sociaux m’en ont presque autant dit sur la déception des architectes que si j’avais arpenté les rues escarpées de Venise et les garden-partys surbondées de ce long week-end architectural. Les critiques ne se sont pas faites attendre, comme le suggère Catherine Sabbah (journaliste aux Échos et auteur de l’excellent blog La République de l’architecture) dans son article : Biennale de Venise: mais où est passé le futur? :  » Les architectes affichent un air dubitatif. La question hante les dîners et les fêtes vénitiennes en ce début juin: Rem Koolhaas, la star mondiale de l’architecture, commissaire de l’événement, se serait-il foutu d’eux? «  Alors Rem is dead ?

Lire la suite

Le 6 juin : le D-Day de l’architecture.

Ce week-end du 6 est important pour l’architecture. Tout d’abord s’ouvre à Venise, la Biennale d’architecture 2014 dont le commissaire d’exposition n’est autre que l’architecte, chercheur, théoricien, penseur néerlandais Rem Koolhaas. De l’autre côté des Alpes, de Bayonne à Tourcoing en passant par Vichy, l’Ordre national des architectes accompagné des ordres régionaux organise tout le week-end une manifestation sobrement intitulée « Les architectes ouvrent leurs portes »  dont le but est  » de faire connaitre notre métier, et de montrer au public, à tous les publics, la manière dont s’élabore au quotidien notre cadre de vie commun. » Hasard du calendrier, le 6 juin, l’extension internet « .archi «  sera disponible à tous les architectes dans le monde. Bref, le 6 juin, c’est le D-Day de l’architecture qui fait son débarquement à Venise, en France et dans le monde.

Lire la suite

101 mots de Jean-Louis Violeau

En 2000, j’entrais au conseil d’administration de l’école d’architecture de Paris-Belleville. A notre installation, le directeur de l’école, Jean-Pierre Bobenriether, offrait à tous les membres du CA un ouvrage qui venait de paraître aux éditions Recherche : « Quel enseignement pour l’architecture ? «  écrit par un jeune sociologue Jean-Louis Violeau. Première rencontre. Il aura fallu attendre la sortie en 2005 de :  » Les architectes et mai 68 «  pour que je comprenne enfin les enjeux, les guerres intestines, les rapports de force auxquels je venais d’assister en tant qu’étudiant-élu en charge de la réforme HMONP au  ministère de la Culture et la Communication. Seconde rencontre. Ce n’est que grâce aux réseaux sociaux que j’ai pu enfin rentrer en contact avec Jean-Louis Violeau pour le rencontrer In Real Life (IRL), comme on dit aujourd’hui. C’est ainsi que le talentueux auteur accepta de publier sur mon modeste blog un texte  » L’auteur (en architecture), c’est qui ? « , avant propos de son ouvrage  » Les 101 mots de l’auteur (et de ses droits) en architecture à l’usage de tous  » qui vient d’être récemment publié et dont je vous propose une courte recension.

Lire la suite

Abécédaire ironique de l’architecture

Après la sortie remarquée en 2006 de Charette au cul les nouvôs ! : Le parler des architectes, petit glossaire des termes usités par les anciens élèves architectes de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts et les vieux et très vieux architectes… La #teamarchi composée, elle, de jeunes architectes a encore frappé ! Après de longs et fructueux échanges, la crême de la crême des twittos archi (phi_phou, Imen_C, jraoul, paul2pma, Lili_Larchi, sdetails, ValerieHoareau, fabpons, meredithda, oliviertempora, demartinisguiom, degioanni et moi-même AbeilleArchi ) est heureuse de vous présenter l’Abécédaire ironique de l’architecture.

En espérant que cela vous fasse passer l’été et n’hésitez pas à rajouter vos propres définitions en commentaires.

Lire la suite

Ricciotti: sa bite et son couteau.

Il est partout : France Inter, France Culture, Ce soir ou jamais (à  1h33mn), en dédicace pour son nouveau livre « L’architecture est un sport de combat » à la librairie au Cabanon,  exposé à la Cité de l’Architecture  dès le 11 avril prochain et enfin en conférence pour les trophées béton dans 15 jours. Toute cette promotion bien orchestrée parachève la livraison de trois bâtiments importants:  le MUCEM à Marseille, le stade Jean Bouin à Paris XVIème et le département des Arts de l’Islam du Musée du Louvre. Pour celles et ceux qui l’ont raté, écoutez-le, car Rudy Ricciotti a la bite trempée dans le vitriol et le couteau aiguisé pour lacérer toute la bien-pensance architecturale. Mais est-il l’anarchitecte qu’il prétend être ou simplement un alvéopyge de plus du sérail architectural ?

La mantille à Ricciotti

Lire la suite