Quand les architectes parlent aux architectes ?

À initiative de l’architecte Mariette Colin-Moreau, déjà auteur de deux articles sur la profession (ici), des architectes (Daniel Bruggeman, Benjamin Van Den Bulcke, Anne Sassus, Christophe Maisonobe, Laurent Tournié, Claude Branger, Marc Laurens) et un étudiant en architecture Oscar Billerot Muñoz appellent dans une tribune au réveil de la profession dans le cadre du grand projet de loi « Création, patrimoine et architecture » proposé par la ministre de la Culture. Un appel au réveil salutaire qui méritait d’être relayé.

Lire la suite

Rapport de l’IGF sur les professions réglementées : à quoi jouent l’Ordre et l’UNSFA ?

En août dernier, je faisais une rapide analyse de la synthèse du rapport de l’IGF sur les professions réglementées. Hier, Emmanuel Macron, le nouveau ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique a mis en ligne ce fameux rapport (Tome 1, Tome 2, Tome 3). Nous n’y découvrons pas beaucoup de choses que la synthèse du mois d’août et pourtant l’UNSFA, syndicat d’architectes appelle à manifester le 30 septembre en coordination avec l’UNAPL. Quant à l’Ordre, dans sa lâche neutralité, il appelle par la voix de sa présidente « chaque architecte, selon son engagement et ses convictions de suivre ou non cet appel ». Une erreur stratégique doublée d’une erreur de communication.

Lire la suite

Madame le ministre de la Culture, n’oubliez pas vos architectes.

Lettre ouverte à Madame le ministre de l’Architecture et du Patrimoine, Aurélie Filippetti. 

En 2012, à travers mon bulletin de vote François Hollande, j’ai modestement permis à la gauche de revenir au pouvoir et peut-être quelque part votre nomination au ministère de la Culture et de la Communication. Le retour de la gauche au pouvoir devait permettre, espèrais-je, la mise en place d’un politique de gauche dans ce ministère sinistré par 10 ans d’une droite gouvernementale rétrograde et réactionnaire. Plus d’un an après, je suis toujours dans l’attente de cette politique, notamment en ce qui concerne l’architecture. Depuis votre prise de fonction, je vous ai croisé à deux ou trois reprises, notamment lors du vernissage de la dernière session des AJAP ou encore lors de la remise du Grand Prix National de l’Architecture à Marc Barani en juin dernier. A ces diverses occasions, vous avez témoigné dans vos discours d’une certaine attention apportée à l’architecture, à sa place dans la Cité, au rôle fondamental de l’architecte… Bref, de belles déclarations d’amour mais toujours pas de preuves d’amour.

Lire la suite