Architecte : faire-valoir et cocu des élections municipales.

Les résultats du premier tour sont tombés hier soir. Sans réelles surprises, la gauche prend une raclée sans pour autant laisser à la droite une victoire incontestable, les deux grands vainqueurs étant l’abstention et au Front national. Même si j’ai plein de choses à dire sur le sujet, je ne ferai pas d’analyse électorale dans ce billet mais je reviendrai plutôt sur la place de l’architecte dans la campagne municipale avant, pendant et après l’élection et comment il est devenu le faire-valoir des candidats mais aussi le cocu de l’histoire.

Lire la suite