Quand les architectes parlent aux architectes ?

À initiative de l’architecte Mariette Colin-Moreau, déjà auteur de deux articles sur la profession (ici), des architectes (Daniel Bruggeman, Benjamin Van Den Bulcke, Anne Sassus, Christophe Maisonobe, Laurent Tournié, Claude Branger, Marc Laurens) et un étudiant en architecture Oscar Billerot Muñoz appellent dans une tribune au réveil de la profession dans le cadre du grand projet de loi « Création, patrimoine et architecture » proposé par la ministre de la Culture. Un appel au réveil salutaire qui méritait d’être relayé.

Lire la suite

Publicités

De la marchandisation des études d’architecture.

Alors que la profession est au plus mal, jamais autant d’élèves post-bac n’ont souhaité s’inscrire dans les écoles d’architecture. Ainsi, le nombre de diplômés ne cesse d’augmenter et avec cela la précarisation de la profession, elle aussi, ne cesse de croître. C’est tout le paradoxe des études et du métier d’architecte depuis une quinzaine d’années (voir le rapport d’Olivier Chadoin et Thérèse Evette sur les statistiques de la profession architecte 1998-2007). L’accès aux études s’est complexifié et tend de plus en plus à la reproduction sociale et à la disparation totale d’enfants de classes populaires dans les écoles. Cette situation tendue a ouvert les appétits des petits marchands d’espoir. Passons les en revue.

Lire la suite

Revivez la cérémonie des Parpaings d’Or.

Vendredi 17 janvier 2014,  19h07 la péniche Louise-Catherine est encore bien vide. Fidèles à leurs habitudes, les nombreux architectes attendus sont en retard. Je reçois de nombreux SMS et mails me demandant où se trouve cette satanée péniche et surtout à quelle heure commence à la cérémonie. Le trac a fait place à la résignation : on ne change pas un architecte. Je tourne en rond. Viendront-ils ? Et si c’était un bide… Le doute m’habite mais à chaque arrêt de métro, quelques minutes plus tard apparaissent des groupes qui se dirigent vers la péniche. Ouf, ils sont venus, ils sont tous là, même ceux du Sud de l’Italie, y a même Giorgio le fils maudit avec des présents plein les bras… Pardon, je m’égare. Le stress sans doute. C’est l’heure, il est temps de commencer. Heureusement, c’est Michel Cantal-Dupart qui introduira la cérémonie par une présentation du lieu qui nous accueille. Heureusement encore, Philippe Tretiack m’épaulera pour présenter les lauréats. Lumière !

Lire la suite

[EXCLUSIF] : Tous les lauréats des Parpaings d’Or – 2013

Après plus de 30000 pages vues et plus de 30000 votes, les résultats sont tombés vendredi soir lors de la cérémonie des Parpaings d’Or sur la péniche Louise Catherine de Le Corbusier. Vous retrouverez toutes les photos dans un billet très bientôt. En attendant, je vous laisse découvrir les dix-huit beaux lauréats ci-dessous. Mais avant, je voulais particulièrement remercier Eco Fabrik pour leurs parpaings disponibles ici, le collectif de barman No more Penguins, l’association de la péniche Louise Catherine et Michel Cantal-Dupart ainsi que les généreux donateurs suivants : Catherine Sabbah, Christelle Avenier, Guillaume Blanchard, Batidoc, l’agence OS architectes, Vincent Laganier, Antoine Pénin, Mathhieu Petot, Nathalie Cazaux de chez IGuzzini, l’agence Air Architecte et un merci tout particulier à Pierre-Emmanuel Harduel de l’agence F8 Architecture qui m’a beaucoup aidé pour la cérémonie.

Lire la suite

Les parpaings d’or 2013 des architectes – seconde édition

Voilà, c’est reparti. Après la première édition – ex-Gérard de architecture, il y’a un an, après un changement de nom quelque peu forcé, après un brainstorming très compliqué, nous (architectes, blogueurs, journalistes, twittos…) sommes heureux et fiers et de vous présenter la seconde édition des Parpaings d’or 2013. Pour vous remémorer en quoi consiste ce prix satirique, je vous remets le petit bout de texte de l’an dernier : « le Parpaing d’or distinguera les architectes français et internationaux qui ont su, à travers leurs réalisations, contribuer au rayonnement de l’architecture en France et dans le monde entier ». Vous aurez un mois pour voter. Le résultat sera dévoilé au début du mois de janvier 2014. Faute de sponsors, il n’y aura pas, pour l’instant, de cérémonie réelle mais il n’est pas encore trop tard pour proposer un lieu, un financement, une aide (fourniture de parpaings d’or, gravures…) en envoyant un mail ici : labeilleetlarchitecte@gmail.com

En attendant bon vote et que vive l’architecture, les architectes et leur sens de l’humour.

Lire la suite

PPP : l’interview musclée de Nicola Delon.

Nicola Delon est architecte associé du collectif ENCORE HEUREUX. Lauréat des AJAP en 2006, sa production architecturale est assez éloignée du monde BTP par un travail sensible, ludique et non formaté. Contacté par ce dernier en mai dernier suite à la réalisation de son court métrage intitulé P.P.P. (visible ci-dessous), nous avons décidé de travailler en commun afin de mieux appréhender ce contrat obscur aux yeux des citoyens mais aussi pour de beaucoup d’architectes. Ce travail, que vous avez vu dans les deux précédents épisodes de la saga, s’achève avec le film de Nicola Delon (plus de renseignements et projection à venir ici) et une interview qui remet bien les choses au clair. La suite, vous la connaissez : il faut abroger l’ordonnance des contrats de PPP en signant la pétition et c’est .

Lire la suite

PPP : tous coupables ?

La semaine dernière, j’évoquais sur ces colonnes les dangers et les risques du Partenariat Public-Privé : le coût total de l’opération, la titrisation des créances des dettes, le surdimensionnent des bâtiments et la concentration des majors du BTP, la responsabilité de l’architecte et la qualité architecturale. Mais pourquoi donc, si les risques et les dangers sont si nombreux, ces contrats de PPP ont-ils été autorisés et surtout qui les a autorisés ? Qui les a théorisés ? Mais qui sont les lobbyistes derrière ces contrats néo-libéraux ? Qui a laissé faire ? Est-il trop tard ? Que peut-on encore faire ?  Retrouvez tout cela et même plus dans la seconde partie de l’enquête sur les PPP, ci-dessous. En attendant, je vous invite à regarder cette vidéo qui en dit déjà beaucoup…

Lire la suite