Que les architectes reprennent la parole !

Au rassemblement du 22 janvier 2015 au palais Iena où se rassemblaient une centaine d’architecte, Mariette Colin-Moreau a été invité à prendre la parole pour présenter son projet de réappropriation du débat architecturale par et pour les architectes. Voici son discours de présentation. 

Je m’appelle Mariette Colin-Moreau, je suis architecte, j’exerce depuis 10 ans dans les domaines de l’architecture, de l’aménagement et de l’urbanisme, en Midi-Pyrénées, dans le Gers. Je suis aussi Maître Assistant Associée à l’école d’architecture de Toulouse où j’enseigne le projet en 3° et 4° année. La démarche que je vais vous exposer est portée par une poignée d’architectes répartis aux quatre coins de la France. Pour commencer je me permettrai quelques mots au sujet de notre situation à tous, architectes. J’expliciterai ensuite le déroulement de notre démarche, puis son état d’avancement, pour finir par répondre aux éventuelles questions. Nous constatons tous ici l’agonie de notre profession et c’est probablement ce qui nous réunit aujourd’hui. Une agonie qui a débuté il y a longtemps déjà, et qui pourrait bien nous précipiter vers la fin si nous ne réagissons pas. Si notre tragédie est probablement étroitement liée à la crise économique, nous devons aussi admettre que des causes d’ordre structurelles et culturelles nous ont conduits jusqu’à cette situation. Les principaux textes qui régissent l’exercice de notre profession ; la Loi sur l’architecture, la loi MOP, sont-ils encore adaptés à notre société ? et force est de constater qu’ils pourraient bien faire l’objet de modifications profondes dans le cadre des réformes à venir portées par le Gouvernement. Le taux de syndicalisation dérisoire au sein de notre profession nous écarte des prises de décisions : les architectes ne sont pas entendus, depuis très longtemps, parce que nous nous sommes désintéressés de nos institutions et organisations professionnelles. Nos représentants, ordre et syndicats, ne sont pas soutenus par la majorité d’entre nous, architectes… nous ne « pesons » plus… La démarche que nous proposons vise justement à structurer un débat interne à la profession, pour :

  • Mobiliser massivement la profession, les architectes doivent à nouveau « faire corps » ;
  • Faire preuve d’innovation, la gouvernance de nos institutions et organisations doit se moderniser ;
  • Etre force de propositions, nous devons conduire un travail collectif pour être entendus par les pouvoirs publics.

Il s’agit d’organiser une très large concertation des architectes sur le devenir de la/des professions, autour de 3 thèmes : la loi sur l’architecture, la loi MOP et la formation initiale et continue. Cette concertation fait appel à 4 dispositifs aux temporalités distinctes : un forum national, des blogs régionaux, des assemblées en région et une conférence nationale.

Lire la suite

Quand les architectes parlent aux architectes ?

À initiative de l’architecte Mariette Colin-Moreau, déjà auteur de deux articles sur la profession (ici), des architectes (Daniel Bruggeman, Benjamin Van Den Bulcke, Anne Sassus, Christophe Maisonobe, Laurent Tournié, Claude Branger, Marc Laurens) et un étudiant en architecture Oscar Billerot Muñoz appellent dans une tribune au réveil de la profession dans le cadre du grand projet de loi « Création, patrimoine et architecture » proposé par la ministre de la Culture. Un appel au réveil salutaire qui méritait d’être relayé.

Lire la suite