Face aux communautaristes et aux racistes : la République et la laïcité

Face à une droite et une extrême-droite qui détournent la laïcité en un combat raciste, mais aussi face aux dévoiements du Parti socialiste qui préfère soutenir une laïcité d’inclusion et encourager le développement des écoles privées confessionnelles, face à l’Observatoire de la laïcité (qui n’a de laïque que la nom) qui préfère soutenir l’association inter-religieuse Coexister (ici, ou ) que les associations laïques historiques, face aux dérives d’un premier ministre de plus en plus concordataire, face à ceux qui prétendent républicains, mais qui ont perdu l’esprit de la loi de séparation des églises et de l’Etat et toutes notions de ce que sont les principes laïques, le Collectif Laïque, regroupant des associations historiques de promotion et de défense de la laïcité, publie un communiqué de presse auquel je souscris entièrement et que je souhaitais partager.

Lire la suite

Penser la laïcité avec Catherine Kintzler

La laïcité est très présente sur ce blog et Catherine Kintzler y est très souvent citée. Il allait de soi que si la grande philosophe publiait de nouveau un livre sur laïcité, je me devais d’en parler et d’en faire une recension. Pour ceux qui me suivent attentivement, j’ai eu la joie d’être à nouveau père récemment et ainsi je n’ai eu le temps de terminer ce nouvel ouvrage de référence laïque. Mon ami Jorge Morales qui a déjà publié deux billets sur le blog (ici et ) s’est alors proposé pour nous éclairer sur ce livre Penser la laïcité que Catherine Kintzler vient tout juste de publier aux éditions Minerve.

Lire la suite

Hollande: laïque ou lâche?

Samuel Tomeï – Laicité: valeur universelle ou spécificité ?

Ce n’était ni le fruit d’un compromis ni celui d’un consensus mais bien à la suite d’une victoire politique que la loi de séparation des Églises et de l’État fut votée le 3 juillet 1905 par 341 voix contre 233 à la Chambre, et 181 pour contre 102 au Sénat pour être enfin promulguée le 9 décembre 1905. De l’ancien président de la République au parti d’extrême-droite en passant par des fonctionnaires zélés ou encore ceux qui à gauche ont honte d’être laïque, jamais au cours de ces dernières années, la laïcité n’a été autant mise à mal, récupérée, déformée, abîmée et incomprise… Ce principe étant le garant de la liberté absolue de conscience, de la séparation des églises et des droits inaliénables de tous, il est non seulement nécessaire de rappeler à toutes et à tous combien la laïcité est une valeur républicaine essentielle mais aussi de proposer de nouvelles mesures permettant à la fois de garantir sa bonne application mais aussi d’éviter qu’elle ne soit définitivement volée par le Front National. Retour sur trois affaires récentes qui soulèvent de nombreuses questions. Lire la suite