Architecture en uniforme : les heures les plus sombres !

Depuis l’arrivée de Guy Amsellem à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine (CAP) en 2012, il n’ y a pas que la qualité des expositions qui a changé, la communication aussi. Je m’explique. Ayant engagé une chargée de communication digitale, la CAP a mis en place une veille numérique efficace, alerte qui repère les blogueurs influents et les invite en avant-première aux expositions, et ce, avec quasiment autant d’attention que les journalistes (sauf que nous n’avons pas de cocktail, mais on va y venir). C’est ainsi que j’ai pu visiter l’exposition « Architecture en uniforme » avec d’autres blogueurs, mais surtout en étant guidé par le commissaire de l’exposition, l’architecte et historien Jean-Louis Cohen.

Lire la suite

Madame le ministre de la Culture, n’oubliez pas vos architectes.

Lettre ouverte à Madame le ministre de l’Architecture et du Patrimoine, Aurélie Filippetti. 

En 2012, à travers mon bulletin de vote François Hollande, j’ai modestement permis à la gauche de revenir au pouvoir et peut-être quelque part votre nomination au ministère de la Culture et de la Communication. Le retour de la gauche au pouvoir devait permettre, espèrais-je, la mise en place d’un politique de gauche dans ce ministère sinistré par 10 ans d’une droite gouvernementale rétrograde et réactionnaire. Plus d’un an après, je suis toujours dans l’attente de cette politique, notamment en ce qui concerne l’architecture. Depuis votre prise de fonction, je vous ai croisé à deux ou trois reprises, notamment lors du vernissage de la dernière session des AJAP ou encore lors de la remise du Grand Prix National de l’Architecture à Marc Barani en juin dernier. A ces diverses occasions, vous avez témoigné dans vos discours d’une certaine attention apportée à l’architecture, à sa place dans la Cité, au rôle fondamental de l’architecte… Bref, de belles déclarations d’amour mais toujours pas de preuves d’amour.

Lire la suite

La pâtisserie est-elle une branche de l’architecture? 4/4

Et voilà, l’été et le dernier épisode de mon mémoire s’achèvent. Plus de 6 ans après sa rédaction, ma fascination pour la cuisine moléculaire s’est largement estompée et la conclusion de ce mémoire en serait donc changée mais, je vous laisse découvrir cela ci-dessous…

Lire la suite