Exception culturelle: mon cul, oui…

Tous les jours, des pans entiers de notre économie sont soumis au libre-échange. Tous les jours, des emplois sont supprimés. Tous les jours, l’élite libre-échangiste nous explique les bienfaits de cette Europe qui favorise ce libre-échange destructeur de centaines de milliers d’emplois. Tous les jours, nous voyons les résultats politiques de cette commission européenne notamment en Grèce avec, ce jour, la suppression de l’audiovisuel public ( TV et radio). Mais selon l’ensemble de la presse française (et demain sans hésiter la une de Libération), la situation est vraiment devenue critique, car la commission curopéenne demanderait à ce que le secteur de la culture et de l’audiovisuel et donc le cinéma ne soit plus exclu du nouvel accord de libre échange UE-Etats-Unis. Ô oui, sauvons notre exception culturelle française qui de Gérard Depardieu à The Artist montre combien la France du cinéma est grande, belle, joyeuse, brillante et talentueuse. Cela urge, les Français attendent.

Lire la suite

Fioraso, Proust et les langues étrangères.

Ah, qu’ils étaient beaux les socialistes défendant, le verbe haut, La Princesse de Clèves.  Ah, qu’ils étaient courageux les socialistes qui allaient réformer la loi LRU. Ah, oui mais cela c’était avant. Avant que la ministre Fioraso vienne nous expliquer que « si nous n’autorisons pas les cours en anglais, nous n’attirerons pas les étudiants de pays émergents comme la Corée du Sud et l’Inde. Et nous nous retrouverons à cinq à discuter de Proust autour d’une table, même si j’aime Proust…» et que sa loi ne soit surnommée « LRU2 », allusion à la loi sur l’autonomie des universités de Valérie Pécresse. Preuve s’il en était de la continuité avec le précédent gouvernement.

Lire la suite

Monsieur le président, réenchantez le rêve Français.

Ça y’est, c’est terminé, demain 23 avril, l’Assemblée votera solennellement l’ouverture au mariage et à l’adoption aux personnes de même sexe après plus de six mois de débats, de manifestations, d’invectives, d’insultes, de reconstitutions de ligues dissoutes… Cette loi pour le « mariage pour tous » tant attendue par « la vraie gauche » aura permis à cette dernière de montrer à quel point elle est dans le juste et le bien face à une droite-extrême et une extrême-droite réactionnaires représentant le mal absolu. Il suffit pour cela de voir, ce 22 avril, partout sur les réseaux sociaux (la photographie ci-dessous prouvant par l’image, s’il en est encore besoin) combien les digues entre la droite et l’extrême-droite sont tombées. Mais est-ce si simple que cela?

FrigideBarjot-GilbertCollard

Frigide Barjot et Gilbert Collard se bisent à la « manif pour tous »

Lire la suite