Les fêtes de Noël sont-elles solubles dans la laïcité ?

Le mois de décembre est un mois chargé. Entre la préparation des réveillons, les cadeaux, les congés, le travail qui prend du retard, rien ne nous invite à penser à ce jour du 09 décembre, date anniversaire de la loi de séparation des églises et de l’Etat. Malgré une recommandation récente de l’Observatoire de la laïcité de décréter le 09 décembre « journée nationale de la laïcité », peu de manifestations célébreront ce jour si symbolique dans la construction politique de notre pays. Cependant, jamais, et j’en suis le parfait exemple, nous ne parlons autant de la laïcité. Jamais nous n’avons autant débattu sur son sens et sa portée, que ce soit pour la conspuer, la promouvoir, la détourner ou l’interpréter. Après de nombreuses critiques émises sur l’absence de neutralité de l’Etat, notamment pour la fête de l’Aïd el Kebir, certaines personnes s’interrogent sur la place de la fête de Noël dans une République laïque.

Lire la suite

Leonarda : la gauche et la double pensée.

Comment ne pas marcher sur des œufs quand nous parlons politique migratoire et reconduite à la frontière ? A gauche, la question est particulièrement sensible et fait souvent perdre la raison à nombres de responsables et militants politiques. Débattre sereinement s’avère impossible comme si la simple évocation de ce thème faisait le lit du Front national. Alors quand il s’agit d’une jeune kosovare de 15 ans prénommée Leonarda, brillante scolairement qui est expulsée dans son pays d’origine, plus rien ne semble rester dans le domaine du sensé : de l’évocation de rafle (les heures les plus sombres…) au fascisme de Valls, rien ne nous est épargné. Si les conditions de cette expulsion sont bien évidemment critiquables et que toute la lumière doit être faite sur cette situation, il est intéressant de l’analyser par le prisme orwello-michéiste de la double pensée.

Lire la suite