Citation du dimanche – 77

Régis Debray (1940-vivant) est un écrivain et universitaire français.

Lire la suite

Publicités

Architecture et tatouages

Lors de la cérémonie des parpaings d’or, Philippe Trétiack a remis à l’agence des Clics et Calques celui de l’architecte qui a trouvé un nom super chouette, décalé, branché pour son agence quand il avait 25 ans mais qui n’a pas pensé à quand il aurait 55 ans face à un maître d’ouvrage qui ne trouve plus ça très drôle. Il déclarait alors que « les nombreux tatoués dans la salle peuvent comprendre de quoi je vais parler parce qu’évidemment c’est très bien de se faire tatouer à Suzette quand on a 20 ans et ACDC quand on a 22 mais à 58… ». Cela m’a rappelé un échange que j’avais eu sur Twitter sur le sujet. Moi-même n’étant pas tatoué, j’ai cherché en savoir plus et qu’ai-je découvert…

Lire la suite

Leonarda : la gauche et la double pensée.

Comment ne pas marcher sur des œufs quand nous parlons politique migratoire et reconduite à la frontière ? A gauche, la question est particulièrement sensible et fait souvent perdre la raison à nombres de responsables et militants politiques. Débattre sereinement s’avère impossible comme si la simple évocation de ce thème faisait le lit du Front national. Alors quand il s’agit d’une jeune kosovare de 15 ans prénommée Leonarda, brillante scolairement qui est expulsée dans son pays d’origine, plus rien ne semble rester dans le domaine du sensé : de l’évocation de rafle (les heures les plus sombres…) au fascisme de Valls, rien ne nous est épargné. Si les conditions de cette expulsion sont bien évidemment critiquables et que toute la lumière doit être faite sur cette situation, il est intéressant de l’analyser par le prisme orwello-michéiste de la double pensée.

Lire la suite