Complainte d’un bobo qui voulait une crèche. Episode 2

[Résumé de l’épisode précédent] : Stéphanie et Antoine, respectivement 33 et 35 ans, ont du déménager à Montreuil suite à la naissance en 2012 de leur premier enfant, Louis. L’an dernier, la volonté du gouvernement de vouloir réformer l’aide fiscale apportée aux familles  » faisant le  libre choix du mode de garde «  les avaient quelque peu inquiétés et avaient freiné leur volonté d’agrandir de nouveau leur famille. Ils s’étonnaient aussi d’incarner, en tant que prétendus bobos, le mal absolu et d’attiser les haines les plus stupides, eux devenus aujourd’hui la classe moyenne qui vit plus mal que ses parents. Malgré cela, en juin dernier, ils décidèrent de faire confiance dans l’avenir et de se lancer dans l’aventure du second enfant.

Lire la suite

Complainte d’un bobo qui voulait une crèche

Stéphanie et Antoine ont respectivement 35 et 33 ans, ils se sont rencontrés en 2006 chez des amis, se sont pacsés un an après. Louis est né de cette union fin 2011. Elle travaille dans la mode et lui est chef de projet dans l’événementiel. Stéphanie a enfin décroché un CDI pour 2000 € par mois et Antoine a été augmenté cette année et touche 2500 € par mois. Avant la naissance de Louis, ils vivaient dans le XIe, dans leur 32 m2 à 650 € et ils gagnaient 4000 €, certes moins qu’aujourd’hui mais leur pouvoir est d’achat était bien supérieur : les apéros en terrasse, les fringues APC, les week-ends cote de bœuf-rosé à la campagne étaient légions… En 2011, ils ont déménagé à Montreuil, en prévision de l’heureux événement  où ils ont trouvé un trois pièces de 72 m2 pour 1100 € par mois. Une affaire. Ils auraient bien voulu quitter la région parisienne, pour les enfants, mais leur travail est quasiment exclusivement parisien. Leurs amis d’enfance restés en province se foutent d’eux, eux les bobos.

metro-quartier-parmentier-Oberkampf-Grand-Hotel-Francais Lire la suite