Face aux communautaristes et aux racistes : la République et la laïcité

Face à une droite et une extrême-droite qui détournent la laïcité en un combat raciste, mais aussi face aux dévoiements du Parti socialiste qui préfère soutenir une laïcité d’inclusion et encourager le développement des écoles privées confessionnelles, face à l’Observatoire de la laïcité (qui n’a de laïque que la nom) qui préfère soutenir l’association inter-religieuse Coexister (ici, ou ) que les associations laïques historiques, face aux dérives d’un premier ministre de plus en plus concordataire, face à ceux qui prétendent républicains, mais qui ont perdu l’esprit de la loi de séparation des églises et de l’Etat et toutes notions de ce que sont les principes laïques, le Collectif Laïque, regroupant des associations historiques de promotion et de défense de la laïcité, publie un communiqué de presse auquel je souscris entièrement et que je souhaitais partager.

Lire la suite

Laïcité : les fossoyeurs sont déjà de sortie

Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que les fossoyeurs de la laïcité soient de sortie. Les cadavres à peine froids, le 7 janvier, le « Café Pédagogique » publiait un article qui accusait la laïcité de tous les maux ; du racisme à l’islamophobie, tout était bon pour détruire la laïcité car le temps est venu « d’envisager des accommodements raisonnables ». Aujourd’hui, ce sont Mohamed Mechmache, du collectif AC LE Feu et Benoist Apparu, député français et ancien ministre, qui viennent nous expliquer que la laïcité est la cause de tous les maux. C’est elle qui favoriserait la discrimination et même la violence. L’indécence et l’indigence intellectuelle sont de sortie.

Ces discours sont inacceptables moins d’une semaine après la tuerie de Charlie Hebdo, magazine défenseur ardent d’une laïcité pleine et entière, sur tout le territoire.

Lire la suite

L’Abeille et l’Architecte : 1 an déjà.

Le 24 octobre 2012, je créais ce blog et y écrivait un premier billet dans un complet anonymat. Un an plus tard, ce sont plus de 600 000 pages vues soit une moyenne 50 000 pages vues et environ 10 000 visiteurs uniques qui visitent ce blog chaque mois. Ce sont 135 billets publiés dont 51 citations du dimanche, près de 650 commentaires et plus de 2000 partages sur les réseaux sociaux. Les différents articles des ex-gérard de l’architecture représentent à eux seuls plus de 250 000 visites et ont participé grandement à la diffusion du blog notamment à travers les articles du Monde, Libération, Le Figaro, Le Moniteur, Bati Actu, BFM, Archicool, Le Journal des Arts… Pour ce premier anniversaire, je voulais tout simplement merci à pleins de gens…

Lire la suite

Islam, République et laïcité ou comment droite et gauche font le jeu du Front national.

Le Ramadan a débuté aujourd’hui. Pour la plupart des musulmans, c’est un moment de spiritualité et de recueillement qui reste intime. Pour les hommes politiques, c’est le moment pour penser à la place des musulmans. A la droite-extrême de l’UMP, ça dérape : ici un élu UMP qui critique une brochure publicitaire faisant la promotion du Ramadan ou encore le maire de Nice qui considère que l’islam est incompatible avec la République. A gauche, c’est la mairie de Paris qui organise « comme chaque année » (sic) la nuit du Ramadan le 17 juillet prochain. Stigmatisation et rejet sous couvert de laïcité d’une part et communautarisme religieux au prétexte de l’ouverture culturelle d’autre part, à gauche comme à droite, c’est la laïcité et la République qui trinquent au profit, malheureusement, du Front national.

Lire la suite

On ne laisse pas Babyloup dans un coin.

Pendant sa campagne électorale des élections législatives de 1869, alors que l’Eglise tient toujours une place considérable dans la vie sociale (hôpitaux, orphelinat, crèche, enseignement, etc…), Gambetta allié à d’autres radicaux rédige son fameux Programme de Belleville. Gambetta milite déjà pour la séparation des Eglises et de l’Etat et promeut l’instruction laïque, gratuite et obligatoire. Treize ans plus tard, le 28 mars 1882, l’enseignement devient enfin gratuit, obligatoire et laïque. Il faudra encore attendre la grande loi de 1886 pour que la laïcisation de l’école soit totale avec la laïcisation du personnel enseignant. C’est dans ce contexte qu’ouvre à Paris -mais aussi en France- la première crèche laïque municipale: la crèche laïque de Saint-Fargeau qui existe toujours et qui est devenue une association privée le 28 juillet 1904. Dans ce quartier populaire de la capitale, cette crèche accueillait pour la première fois des enfants de « mère seule » ou encore les non-catholiques: une première à l’époque. Ce mouvement de laïcisation des crèches cherchait non seulement à éduquer les mères et les enfants mais aussi à former dès la naissance le futur citoyen. Cent trente cinq plus tard, l’arrêt de la Cour de Cassation pourrait, à l’instar de la crèche BabyLoup, pourrait mettre fin à cette aventure républicaine et laïque.

CrechelaiqueSaintFargeauAgence LEM+ architectes – Photographie © Patrick Tourneboeuf

  Lire la suite

Le pape, twitter et moi.

La démission du pape a, comme d’habitude, entraîné sarcasmes, mots d’esprits, provocations, traits d’humour et haines sur le réseau twitter. Il suffit de regarder le best-of: #pape, #vatican, #demission. Comme d’habitude, je n’y suis pas allé avec le dos de la cuillère, c’est mon côté laïque et libre penseur, à tendance anti-cléricale (toutes religions confondues) et qui ne faisait que suggérer avec humour (on n’a pas tous le même, désolé) le passé peu glorieux du futur ex-pape – oui c’est un point Godwin, et alors :

MONTWEET- Lire la suite

Mariage pour tous : l’Eglise chez elle, le Parlement chez lui.

Faisant suite à la manifestation d’hier, le blog l’Abeille et l’Architecte publie de nouveau l’édito de Patrick Kessel, président du Comité Laïcité République (initialement ici).

loi1905aL’Eglise chez elle, le Parlement chez lui. Paraphrasant Victor Hugo, nous voulons rappeler ce très saint principe républicain au moment où les autorités ecclésiastiques réinvestissent le champ politique en prétendant imposer au pays leur opposition au mariage pour tous. Après l’archevêque de Lyon établissant un étonnant lien entre mariage homosexuel, polygamie et inceste, le président de la conférence des évêques de France, le cardinal André Vingt-Trois, vient de qualifier le projet de « supercherie ». L’Eglise, qui estime que « l’élection présidentielle et les élections législatives ne constituent pas un blanc-seing automatique » semble faire peu de cas du vote des élus de la Nation. Et soutenir en revanche les manifestations prévues par des organisations proches de l’Eglise et des intégristes contre le projet du gouvernement. Lire la suite