Lettre ouverte d’un jeune entrepreneur d’architecture à Manuel Valls.

Monsieur le premier ministre,

Je suis architecte et jusqu’en septembre 2013, date à laquelle j’ai été licencié pour raison économique, j’ai toujours été salarié. J’ai tenté brièvement de retrouver un emploi salarié, mais personne n’embauchait, la crise avait frappé durement les agences d’architecture. Cependant, j’ai eu l’opportunité de m’associer à un cabinet d’architecture existant depuis 20 ans, mais manque de chance, une nouvelle fois, ce dernier s’est retrouvé en redressement judiciaire. Impossible donc de m’associer. Ainsi, j’ai décidé au mois de mai 2014 de monter ma propre agence d’architecture.

Lire la suite