Exception culturelle: mon cul, oui…

Tous les jours, des pans entiers de notre économie sont soumis au libre-échange. Tous les jours, des emplois sont supprimés. Tous les jours, l’élite libre-échangiste nous explique les bienfaits de cette Europe qui favorise ce libre-échange destructeur de centaines de milliers d’emplois. Tous les jours, nous voyons les résultats politiques de cette commission européenne notamment en Grèce avec, ce jour, la suppression de l’audiovisuel public ( TV et radio). Mais selon l’ensemble de la presse française (et demain sans hésiter la une de Libération), la situation est vraiment devenue critique, car la commission curopéenne demanderait à ce que le secteur de la culture et de l’audiovisuel et donc le cinéma ne soit plus exclu du nouvel accord de libre échange UE-Etats-Unis. Ô oui, sauvons notre exception culturelle française qui de Gérard Depardieu à The Artist montre combien la France du cinéma est grande, belle, joyeuse, brillante et talentueuse. Cela urge, les Français attendent.

Lire la suite