[EXCLUSIF] : les résultats des Parpaings d’or de l’architecture 2014.

Avec 25000 pages vues pour l’édition 2014, l’édition des parpaings de l’architecture 2014 fait un peu moins bien que les précédentes années. Cependant, le nombre de votes a explosé avec près de 35000 votes pour 18 questions, soit un peu moins de 2000 votes par questions. Ces chiffres nous renseignent : cette édition a été moins relayé par les médias grands publics et a donc concentré son intérêt pour les (seuls) architectes -dans toutes ses dimensions- avec un ratio plus importants nombres de votes/pages vues. La conclusion est donc simple, les parpaings d’or de l’architecture intéressent beaucoup plus que les architectes que les gens, ils perdent ainsi l’intérêt qu’ils avaient, c’est-à-dire : décloisonner une profession qui a tendance à rester dans l’entre-soi, à se regarder le nombril et ne pas regarder ailleurs pour ne pas que l’autre regarde chez nous et évidemment rire de nous. L’autodérision et l’humour étant le corollaire nécessaire à toutes remises en questions. Mais ne boudons ces chiffres, cette édition fût malgré tout une réussite, même si cette année, il n’y aura pas de cérémonie faute de temps, d’argent et d’aide.

Par ailleurs, même si je n’exclus pas d’ici quelques années de refaire des Parpaings d’or, la périodicité annuelle ne semble pas être très opportune ; il n’y en aura donc pas l’an prochain. Cependant, rien ne vous interdit de vous marrer en voyant les heureux lauréats de cette année.

Lire la suite

10 cadeaux pour un architecte à Noël.

Comme l’an dernier, à l’approche des fêtes de Noël, je vous ai concocté une petite liste de cadeaux à mettre sous le sapin. Cette année, j’ai fait de la publicité pour des copains qui le méritent, sans recevoir en échange un de ses cadeaux, mais s’ils souhaitent m’en faire, je ne refuserais pas.

Un conseil, acheter vos cadeaux chez les libraires d’architecture (Librairie Coiffard à Nantes, Le Furet du Nord, La dérive à Grenoble, Librairie Polis à Rouen, Librairie Mollat à Bordeaux, et aussi, le Pavillon de l’Arsenal, la Cité de l’architectureVolume, Le Cabanon et Le Moniteur à Paris). Et si jamais, vous ne trouvez pas le cadeau de vos rêves dans cette liste et que vous chercher une superbe boutique de jouets, je vous conseille vivement celle de mon ami, Emmanuel, à Vincennes : Le Sucre d’Orge.

N’oubliez pas de voter pour les Parpaings d’or de l’architecture 2014, ça me fera un très beau cadeau.

Lire la suite