Rencontre un archi, sérieusement ?


Parfois, je me demande à quoi sert l’Ordre des architectes. Qu’ils ne s’occupent pas à défendre les architectes, soit, ce n’est pas leur rôle. Qu’ils ne s’occupent pas à lutter contre le dumping des honoraires au nom de la libre concurrence, soit, on le peut le concevoir. Seul l’avenir nous permettra de juger si la qualité architecturale a baissé autant que les honoraires, mais c’est un autre débat. Mais que l’Ordre des architectes ne défende pas le titre d’architecte, là, je ne comprends pas trop. Explication avec le cas du site « Rencontre un archi ».

Je n’ai rien contre les start-ups, bien au contraire, je pense que nous, architectes, devrions dans être, dans ce domaine, beaucoup plus réactifs pour inventer l’avenir de notre profession. Ce que j’ai du mal à supporter – et je ne suis pas seul (voir ci-dessous) – c’est quand il y a tromperie sur la marchandise. En effet, sur son site, Rencontre un archi, propose de vous faciliter « la vie en vous mettant en relation avec l’architecte qui respectera vos goûts tout en vous donnant les clés pour sublimer votre intérieur en toute simplicité. », mais quand on clique sur l’onglet « architectes » du site, dans la majorité des cas, on tombe sur un architecte d’intérieur.

Je n’ai rien non plus contre les architectes d’intérieur (et encore moins contre ceux qui sont sur ce site et qui n’ont rien demandé), mais en tant que consommateur, lorsque je cherche un professionnel architecte diplômé, qualifié et assuré, j’aime ne pas être trompé et bien trouver en face ce que j’ai cherché. Imagine-t-on un site « Rencontre un doc » facilitant la vie pour un trouver un spécialiste ou généraliste, mais dans lequel seraient mélangés des rebouteux, des homéopathes, des phytothérapes, des acupuncteurs… Certains seraient de vrais médecins, comme certains architectes font de l’architecture d’intérieur, mais la plupart n’aurait aucun diplôme de médecine. On imagine déjà la réaction de l’Ordre des médecins. Revenons au problème qui nous préoccupe : l’ambiguïté de ce site réside dans ce « archi » qui pour eux, vous le verrez dans les échanges ci-dessous,  devait être réglée… Trois mois après, on attend toujours, alors que le site grossit de jour en jour.

Que fait l’Ordre des architectes, on se le demande… Comme pour Archionline, on laisse faire parce que « vous comprenez, Monsieur l’Abeille, devant un juge, on ne pourra pas gagner ». Donc, on reste comme ça, on ne fait rien. Dans les années à venir, les start-ups d’architecture vont pulluler en trouvant des noms toujours plus ambigus et en surfant toujours plus sur le fil de la légalité. Au lieu de prendre le sujet à bras le corps, l’Ordre des architectes continue de regarder ailleurs. L’Ordre des architectes ressemble beaucoup aux taxis G7, tellement sûrs de leur monopole, avant qu’Uber n’arrive sur le marché. On voit le résultat aujourd’hui. Du haut la Tour Montparnasse, on entend l’Ordre des architectes qui chutant du 47ème étage « se répète sans cesse pour se rassurer : « jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. »  Mais l’important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage. »*

*Hubert Koundé, La Haine (1995), écrit par Mathieu Kassovitz

Publicités

8 réflexions sur “Rencontre un archi, sérieusement ?

  1. Bonjour,
    Mon compagnon architecte l’a signalé à l’ordre qui lui a répondu qu’ils n’étaient pas en mesure de s’en occuper …
    Il avait également contacter ce site pour étudier leur manière de fonctionnement et les commissions rétribuées sont scandaleusement élevées …

  2. Bonjour,

    Travaillant en auto entrepreneur chez Phillippe Dubus depuis
    le 4 Mai, je viens gentillement de me faire remercier, n’étant selon lui pas une force génitrice suffisamment efficace. N’ayant eu aucun indice de sa part depuis le début, j’allais au travail sereinement, dans la joie et la bon humeur ce matin, et ce soir je dois prendre mes affaires et m’en allais. Je ne pensais pas être exposée à une telle brutalité professionnelle jamais. J’ai quitté un nou

    • Tu n’aurais jamais du accepter ce type de contrat! L’auto entrepreneuriat n’est pas fait pour ça. Il doit servir comme tremplin pour la création de ta futur agence, par exemple. C’est tout simplement une honte que des agences est recourt à ça. Je sais que la période n’est pas très faste mais tu devrais exiger minimum un CDD de 4 mois.
      J’ai parfois l’impression que certains architecte n’ont jamais été employé!!?

  3. Petite précision : il arrive que des architectes d’intérieur soient diplômés, qualifiés et assurés (voir le CFAI). 🙂

  4. quand on voit les définitions on peut se poser des questions… (extrait rencontre un archi)
    « L’architecte supervise la conception et la réalisation d’une maison ou d’un bâtiment et veille à l’application des réglementations.

    L’architecte d’intérieur mène l’architecture à son terme, dans le détail rationnel et poétique, en jouant avec les espaces, la lumière, la couleur, le mobilier, les équipements, les objets et l’individualité de l’occupant, afin de créer des lieux non seulement opérationnels et confortables, mais qui reflètent aussi la personnalité du commanditaire.

    Le décorateur a un certain sens de l’esthétique qui lui permet de sélectionner le mobilier, les couleurs et les matériaux pour revaloriser votre intérieur sans toucher à la structure ou aux murs porteurs. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s