Halle Freyssinet : Lettre ouverte à Xavier Niel.


Petit rappel des faits. Le 22 octobre dernier, Xavier Niel, patron d’Illiad (Free) posait avec François Hollande la première pierre de la réhabilitation de la Halle Freyssinet (qui tient son nom de l’ingénieur qui l’a conçue), un ancien hangar de la SNCF qui va devenir, en 2016, le plus grand incubateur de start-up du monde. Un projet à la hauteur des ambitions de l’entrepreneur Niel qui sera réalisé par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Un choix qui me laisse dubitatif.  

Cher Xavier Niel,

Tu es, il faut le reconnaître, le Steve Jobs ou le Mark Zuckerberg français. Tu es un entrepreneur génial qui a révolutionné l’internet national. La vidéo de 2002 du PDG d’AOL restera à jamais gravée dans ma mémoire. Tu les as tous scotchés si bien que tous ne sont pas relevés. De la Freebox à Freemobile à la création de ton école dite 42, tu n’as jamais cessé d’innover, innover et encore innover. Ce projet de la halle Freyssinet est encore un énorme challenge pour toi. Faire de ce lieu, le plus grand incubateur au monde. Montrer que la France regorge d’incroyables talents entrepreneuriaux. Mais pourquoi, dis-moi pourquoi tu as choisi Jean-Michel Wilmotte comme architecte ?  

Tout d’abord, je n’ai rien contre Jean-Michel Wilmotte et son architecture, je m’en fous un peu. Cependant, je m’interroge, car quand tu ne cesses de répéter à longueur d’interview que la France est pleine de talent, d’innovation, d’expérimentation à mettre en place et que la France ne fait pas assez confiance en sa jeunesse… je me demande donc pourquoi quand tu as à faire le choix d’un architecte d’un lieu qui se veut être celui de tes revendications citées ci-dessus, tu prends Jean-Michel Wilmotte qui fait de l’architecture, certes de qualité, mais plus type grand bourgeoisie que révolutionnaire / innovante ? C’est propre, c’est sérieux, c’est bien fait, mais ce n’est pas la grande révolution. Pourquoi n’as-tu fait pas appel à des architectes jeunes, innovants, inventifs, créatifs, non conventionnels qui auraient apporté à la Halle Freyssinet la forme (architecturale) au fond. J’en ai vu en ligne qui avait fait des projets un peu plus excitants

Finalement, un peu comme Steve Jobs qui avait choisi Norman Foster pour le siège d’Apple et Mark Zuckerberg, Frank Gehry pour le siège de Facebook, tu n’appliques pas ton discours au choix que tu fais quand tu y es confronté. Où sont ton courage et ta vision d’entrepreneur dans tes choix architecturaux ? Tu aurais pu lancer un grand concours architectural réservé au moins de 40 ans (on est encore jeune à cet âge en architecture)… tu aurais pu faire plein de choses, mais non tu as préféré la sûreté et l’absence de risque. 

La révolution est peut-être arrivée dans le monde du numérique, mais chez les décideurs architecturaux, on préférera toujours choisir un bon vieux poids lourd bien robuste, bien solide, bien efficace plutôt que tenter l’innovation, le courage et l’expérimentation. Dommage. 

Cordialement, 

L’abeille et l’architecte. 

Advertisements

7 réflexions sur “Halle Freyssinet : Lettre ouverte à Xavier Niel.

  1. Wilmotte, mais c’est l’absence absolue de création, de vie, d’énergie. La carpette des sociétés fumeuses à des années lumières de la folle équipée d’un Rudy ! Plus Free le, tu meurs ! Vendez vos actions, résiliez vos abonnements et n’oubliez jamais que le Niel a fait fortune avec le cul de vos vieux sur minitel ! Pas un architecte digne de son titre en son bocal à poisons !. Délaissons les virtuels tradeux et autres ‘architectes’ de réseaux ! Si la liberté était au bout du fil cela se saurait et se vivrait !

  2. Je ne suis pas sûr que la « révolution » souhaitée procède de l’âge plus ou moins avancé de l’architecte ou de sa plus ou moins grande notoriété. Le rapport « renaissant » artiste/mécène reste la même cause qui produit les mêmes effets. La « révolution » réside plus sûrement dans la destruction de ce rapport! Le monde numérique le sait bien, dont les protagonistes se sont exprimés dans le brouillage des notions d’offre et de demande.

    Par exemple, il aurait été sans doute plus « révolutionnaire » de réhabiliter la Halle Freyssinet à partir d’un exercice de friche créative collective réunissant des informaticiens, des architectes …

  3. La « Halle Freyssinet » étant une « halle’, elle devrait rester une halle…!
    Intelligent, non?
    Alors, comment va-t-on transformer cette coque fine de béton… en locaux de travail (bureaux informatiques BBC+++, RT 2012 ou 2016…) ???
    Va-t-on créer une double coque (on isolerait entre les deux) ?
    Est-ce que cela va être un vaste « open-space », ou va-t-on cloisonner ?
    Vous vous souvenez du CNIT?
    Vous avez vu ce que c’est devenu…
    Moi je l’aurait gardé comme une simple halle, où les miséreux de notre société, de plus en nombreux, auraient pu vendre leurs objets de récupération…

  4. Comme on dit l’habit ne fait pas le moine, franchement on se fout du flacon du moment que nous ayons l’ivresse. Les architectes sont encore et toujours trop nombreux à s’attacher à la forme plutôt qu’au fond. Soyons plus mature et intéressons-nous plutôt aux choses essentielles au lieu de tout transformer en oeuvre d’art.
    On en est arrivé aujourd’hui où on trouve plus de sens dans l’architecture vernaculaire que celle que nous produisons nous autres les architectes, alors oui Michel Wilmotte c’est un choix sûr, oui offrir ce projet à un jeune talent cela aurait été une bonne idée mais bougeons nos fesses pour que nos jeunes idées et pas nos idées de jeunes soient enfin incontournables et que nos anciens soient de l’histoire ancienne.
    La balle est dans notre camps pas dans celui de XN !

  5. « … bon vieux poids lourd bien robuste, bien solide, bien efficace … » c’est pas forcément ce qui me viens à l’esprit en premier concernant Frank Gehry . Il m’a l’air de faire plutôt dans le genre « le bâtiment ne fait plus partie de patrimoine transmissible » chère à Chalandon que d’une valeur sûre ! (mais dans ce domaine il est pas tout seul parmi les cadors)

    Sinon je suis assez d’accord avec le commentaire précédent , ça va finir genre CNIT sans grand intérêt et convenu , mais il y aura tj moyen de revenir en arrière dans 30 ans ! (ça fait qd même un peut long 30 ans !)

  6. N’oubliez pas que le but c’est d’être quand même un minimum pratique. Et que les Algeco, ‘est peut-être joli et modulable, mais combien bossent à longueur d’année dedans? Parce que point de vue confort et durabilité, c’est nul!! Encore plus pour des logements!!!!

    N’oubliez pas qu’un bâtiment, éventuellement, des gens **travaillent** et/ou **habitent** dedans. Ca me fait penser à l’appart d’un pote dans une tour, certes originale de dehors avec ses parois extérieures courbes. Mais à l’intérieur, un enfer à meubler, avec aucun coin à angle droit et des murs pas toujours droits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s