Mon pronostic pour les 10 nommés à l’Équerre d’Argent


L’an dernier, je pronostiquais 3 des 8 nommés à l’Equerre d’Argent, quatre si Rudy Ricciotti n’avait pas refusé de faire partie des hypothétiques lauréats. Cette année, je me lance de nouveau avec 10 candidats avec une nouvelle fois, des jeunes architectes, des confirmés, des projets majestueux voire luxueux et d’autres plus modestes à dimension plus sociale ou symbolique. Des projets répartis partout en France qui sont ceux d’une année 2014 bien morose pour les architectes. Une année aussi de transition pour le Moniteur qui vient de se faire racheter par le groupe Infopro, une année qui sera peut être l’occasion pour la nouvelle direction de renouveler le genre avec une cérémonie différente (remise de prix par catégorie : enseignement, culture, social ou encore une équerre d’argent du public avec un vote en ligne) ou une remise en direct pour une vraie surprise ?

Alors qui pour succéder à Sanaa ?

Pour information, l’exercice fait ici n’est pas là pour donner des bons ou des mauvais points, pour tenter de retranscrire MA vision de l’architecture en France en cette année 2014, mais ce que pourrait être le choix du groupe Moniteur. Nuance, donc. Voici donc les 10 architectes que je nomme à l’Équerre d’argent :

1. Fondation LVMH à Paris XVIème 

Architecte : Frank Gehry

Photographe : Iwan Baan

Avantage : un projet médiatique au delà des architectes. La Gehry touch fera parler d’elle.

Inconvénient : bah, c’est Gehry, l’impression de déjà-vu…

2. Cinquante-trois logements et espaces partagés à Lille 

Architecte : Sophie Delhay

Photographe : Julien Lanoo

Avantage : un projet qui interroge la question du vivre-ensemble : thématique tellement 2014.

Inconvénient : un projet difficilement compréhensible pour les non-architectes et une architecte peut être pas encore assez connue.

3. Parc zoologique de Paris au bois de Vincennes. 

Architecte et paysagiste : Jacqueline Osty et Bernard Tschumi

Photographe : Martin Argyroglo

Avantage : un projet original (dans la mesure où il change du « projet’ d’architecte) alliant architecture et paysage qui a trouvé son public.

Inconvénient : ça m’embêterait -et je reste poli- un peu qu’un PPP reçoive l’équerre d’argent.

4. Le musée Soulages à Rodez. 

Architecte : RCR arquitectes

Photographe : Cédric Méravilles

Avantage : c’est LE bâtiment de l’année selon tous mes amis qui s’y sont rendus. L’alliance du fond et de la forme.

Inconvénient : c’est un musée comme l’an dernier, réalisée par des architectes étrangers comme l’an dernier.

5. Immeuble de bureau à Lille.

Architecte : LAN

Photographe : Julien Lanoo

Avantage : c’est du LAN, c’est propre, efficace, ça ne souffre pas de beaucoup de défauts.

Inconvénient : c’est un immeuble de bureaux…

6. Foyer de jeunes travailleurs et  crèche de 66 berceaux à Paris XXème

Architecte : Chartier-Dalix et Avenier-Cornejo.

Photographe : Luc Boegly, Samuel Lehuede et David Foessel

Avantage : un bâtiment déjà très remarqué l’an dernier mais pouvant être nominé seulement cette année. Peut être pas l’équerre mais la mention…

Inconvénient : même problème que l’an dernier. La double équipe pose un problème de qui a fait quoi et de qui est récompensé pour quoi.

7. Théâtre et multiplexe au Mans. 

Architecte : Babin-Renaud

Photographe : Cécile Septet

Avantage : un gigantesque bâtiment réalisé par une agence qui mérite un peu plus de reconnaissance après avoir été nommé à la première oeuvre en… 2001.

Inconvénient : un bâtiment peut-être trop propre, trop « normal » pour se détacher du lot.

8. Fondation Jérôme Seydoux-Pathé à Paris XIIIème

Architecte : Renzo Piano

Photographe : Michel Denance

Avantage : un Renzo Piano qui montre, une nouvelle fois, dans cette fondation l’étendue de son talent.

Inconvénient : Il a déjà gagné une fois l’équerre et déjà deux fois mentionnés… ça fait beaucoup.

9. Médiathèque à Choisy le Roi

Architecte : Brenac + Gonzalez

Photographe : Sergio Grazia

Avantage : comme l’an dernier, il fallait un membre de la French Touch.

Inconvénient : ça fait un peu peur, non ?

10. Mémorial international de Notre-Dame-de-Lorette. 

Architecte : Philippe Prost

Photographe : Aitor Ortiz

Avantage : Le centenaire de la guerre de 1914 rend ce mémorial d’une cruelle actualité et en plus, il est sublime.

Inconvénient : Certains diront que ce n’est qu’un mémorial.

Advertisements

8 réflexions sur “Mon pronostic pour les 10 nommés à l’Équerre d’Argent

  1. 2. Cinquante-trois logements et espaces partagés à Lille ………..on a mare du formalisme et de banalisation des bons principes de l’architecture

  2. 1) Musée Soulages
    2) Fondation Seydoux-Pathé
    3) 53 logements à Lille
    4) Mémorial ND de Lorette
    5) Immeuble de bureaux à Lille

  3. Sur le Projet du théâtre-Multiplex du Mans, il faut signaler que OAB-Ferrater est associé au projet, toujours la question de qui fait quoi et de l’architecte étranger…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s