Les fautes de Jean Nouvel sur France Inter.


Enfin ! Ça y’est ! Un architecte est invité dans une grande radio nationale à une heure de grande écoute. Bon d’accord, c’est encore Jean Nouvel et c’est un jour férié où personne n’écoute, mais le pire reste à venir, c’est Pascale Clark qui se charge de l’interview entre son exposition de photos floues et ses voyages chez les ploucs. Il sera question des derniers projets de Jean Nouvel (La Philharmonie de ParisMusée de l’Islam à Ground ZeroMusée National du QatarLouvre Abu Dhabi…), mais aussi du rôle de l’architecte dans la ville et dans la société. Si jamais l’envie vous prend, l’émission de 45 minutes est podcastable ou à ré-écouter ici.

Reconnaissons-le, taper sur Jean Nouvel, c’est, quand on est architecte, ce qu’il y a de plus facile à faire, surtout depuis sa cuisine, son ordinateur ou son blog. Comme c’est le starchitecte français le plus connu à l’étranger (qui d’ailleurs le consacre plus que nous le faisons nous-mêmes), c’est notre victime de prédilection. Celui sur qui on s’acharne, on passe notre colère. L’interview de ce 8 mai, au vu des réactions sur Twitter, semble confirmer que son image ne s’améliorera pas encore une fois.

Après avoir demandé à Jean Nouvel s’il aimait la Tour Eiffel, Pascale  Clark tente de faire son travail de journaliste en interrogeant notre starchitecte préféré sur sa responsabilité dans le dépassement du coût de la Philharmonie et sur sa responsabilité sociale quant aux conditions de travail des ouvriers du bâtiment du Moyen-Orient. Le Pritzker 2008 essaye de se défendre sur la question du coût de la Philharmonie de Paris avec plus ou moins de talent « ce n’est pas ma faute, tout le monde savait…», mais n’arrive pas à se sortir de la question du respect du droit du travail à Abu Dhabi et au Qatar prétextant à la fois son ignorance du sujet (ce n’est pas comme si cela est était caché de tous – article du Monde du 17 février dernier) et expliquant qu’en France, ce n’est pas mieux voire pire. Sur ces deux derniers points, Jean Nouvel commet une double erreur : la méconnaissance de ces chantiers (au Qatar comme France) et sa déconnexion totale de la réalité. Il passe à la fois pour un cynique (pas au point de Zaha Hadid) et un non professionnel. Les réactions ne sont pas faites attendre.

La faute majeure de Jean Nouvel dans ce type d’interview est son non-professionnalisme. Une interview, ça se prépare. S’il n’a pas le temps, il a des gens pour ça. Il faut des fiches, des argumentaires, des phrases apprises par cœur. L’air moderne de la communication ne permet plus ce genre d’approximation et de bafouillage. Il apparaît aux yeux de tous comme un amateur ne maîtrisant pas ses sujets. On le sait, l’interview grand public pour un architecte pose deux problèmes : l’intervieweur ne connait pas le sujet, ne l’a pas travaillé et la plupart du temps s’en fout et l’architecte interviewé ne sait pas parler correctement au grand public et s’enfonce petit à petit dans une technicité — sa seule maîtrise — qui fait décrocher l’auditeur. Il restera donc comme seuls auditeurs les architectes (de l’étudiant aux autres starchitectes) qui trouveront leur confrère flou, vague et qui ne rentre pas assez dans le détail. Resteront la frustration et le sentiment de gâchis. L’autre grosse difficulté de l’interview d’architecte, c’est le rapport à l’image. À la télévision, cela peut passer et encore, mais à la radio, la mission semble impossible. Nous autres architectes avons déjà du mal à faire comprendre nos projets avec des perspectives en 3D et des plans en 2D alors avec des mots… Encore une fois, à moins d’être architecte et de connaître les projets, Jean Nouvel n’a su expliquer ni ses idées ni ses projets. De l’interview augmentée sur tablette ou smartphone, au community manager de @ateliersjnouvel twittant les projets au fur et à mesure de l’interview, il y a pourtant plein de choses à inventer pour que l’architecture parle aux architectes, mais surtout au grand public. Grand public qui selon le palmarès des métiers 2014 du magasine Orientations classe la profession d’architecte en seconde position. Alors, on avance ?

 

Publicités

6 réflexions sur “Les fautes de Jean Nouvel sur France Inter.

  1. Il a été bon je trouve dans le ton utilisé , rendant accessible des émotions d architecture en décrivant la construction du Louvre qui est de fait historique. Il a rendu compte du bâtir en évoquant les conditions de travail de l archi, sa relation à la technique, comme des conditions des ouvriers et sans rentrer dans le jeu de polémique, parlant de la France , de l Europe , faisant état d autres manières de faire avec respect.
    Le fait de construire pour d’autres culture est splendide, le rendre accessible

    • Je trouve que l’article est d’un ton sarcastique, mais il relève l’état des lieux des différences entre les Archis star (1%), qui font rêver les étudiants et les architectes « crève » (à) la f(a)in. Culture? Justement, il fait parti des Architectes qui n’en ont rien à faire de la culture constructive. L’architecture Internationale… La plus facile et la plus méprisante envers les cultures.

  2. Tu dis que l’approximation de J.Nouvel est troublante. Pourtant, c’est bien le problème de nous autres, on n’est pas sachant, on joue dans l’approximatif. On doit savoir mais on n’est pas obligé…

  3. C’est beau c’est sur ! Mais le propos généreux reste en retrait. Pendant quelques temps les architecte ont été capables de dire des choses sur l’évolution du monde, sur la société, voir même sur les rapports de classes (vieux langage)…à quand le retour d’architectes intellectuels capables d’échanger dans Esprit, Le monde, libé… au delà des considérations formelles et esthétiques et du dissertatif façon virilio ?

  4. Oui, enfin, Nouvel, lui c’est le génie, mais tout ce qui foire est de la faute des autres. L’hôtel de Bordeaux, les moucharabieh de l’IMA, la structure de l’opéra de Lyon, le prix de la philarmonie, et j’en passe ! Nouvel est adapté à son époque, celle des faux semblants.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s