Profil idéal d’un candidat au cabinet du ministre de la Culture.


Depuis que le blog existe, j’ai tenté à de nombreuses reprises d’alerter la ministre sur son absence de politique architecturale. A chacune de mes rencontres avec elle, je lui ai proposé mes services pour organiser des réunions informelles autour de blogueurs, twittos afin de mieux comprendre l’état d’esprit de la profession. Si elle ne m’a jamais écouté, elle n’a jamais non plus trouvé grâce aux yeux des architectes et des étudiants en architecture. Je profite donc de ce changement de gouvernement pour dresser le profil idéal du conseiller en charge de l’architecture au cabinet du ministre de la Culture Aurélie Filippetti, afin de renouveler ses équipes.

Madame le ministre de la Culture Aurélie Filippetti, le profil idéal du candidat à votre cabinet :

  • Il vous faut un architecte de formation pour renouveler la tradition des grands ministres de la Culture qui avaient dans leur cabinet un architecte (Christian Dupavillon, Patrice Mottini ou encore Patrick Bouchain).
  • Il vous faut un architecte qui connaisse l’enseignement de l’architecture. Par exemple, un ex-étudiant qui pendant plus de 4 ans a été acteur des réformes de l’enseignement de l’architecture comme membre du feu Conseil Supérieur de l’Enseignement de l’Architecture et expert au feu Conseil Supérieur, Scientifique et Technique en charge de l’habilitation des programmes. Un ex-étudiant dont Ann-José Arlot et Laurence Cassegrain pourraient témoigner de son implication et de son travail.
  • Il vous faut un architecte issu de la nouvelle génération d’architecte : Diplôme d’Etat – Habilitation à la Maîtrise d’Oeuvre en son Nom Propre, qui sera être encore proche des préoccupations des étudiants et des jeunes diplômés.
  • Il vous faut un architecte qui a travaillé en agence d’architecture à différents postes (de stagiaire à chef de projet) car qui mieux qu’un professionnel serait vous conseiller sur les réalités de la profession, de son présent et de son avenir.
  • Il vous faut un architecte qui connait bien les différents acteurs (architectes, enseignants, directeurs d’école d’architecture, journalistes…) du monde de l’architecture.
  • Il vous faut un architecte qui, à l’instar d’Aquilino Morelle, soit  » patriote, républicain, socialiste, dans l’ordre » et qui souhaite mettre ses compétences et ses idées au service de l’État et du gouvernement.
  • Il vous faut un architecte qui aime l’architecture et qui veux qu’elle soit défendue, non pas par simple intérêt corporatiste, mais pour qu’elle fasse rayonner la France partout dans le monde.

Voici Madame le ministre de la Culture, le profil idéal du candidat en charge de l’architecture à votre cabinet. Évidemment, le candidat aura d’autres cordes à son arc, d’autres aptitudes, d’autres qualités qu’il saura mettre à votre service et à celui du gouvernement mais avant tout, il faut que l’architecture reçoive, au ministère de la Culture, l’attention qu’elle mérite. L’architecture, c’est le patrimoine de demain, mais c’est aussi la ville, le logement, le stade, l’hôpital, l’école, le bureau, le musée, la médiathèque d’aujourd’hui.

PS : Il se trouve que je suis disponible et que je correspond assez bien au profil de ce candidat idéal. Je suis disponible à labeilleetlarchitecte@gmail.com

Advertisements

15 réflexions sur “Profil idéal d’un candidat au cabinet du ministre de la Culture.

  1. “Un ex-étudiant dont Ann-José Arlot et Laurence Cassegrain pourraient témoigner de son implication et de son travail.“ Chiche ?

  2. après avoir été censuré semble t’i une première fois, l je répète mon commentaire ; “Un ex-étudiant dont Ann-José Arlot et Laurence Cassegrain pourraient témoigner de son implication et de son travail.“ Chiche ?

  3. La politique est elle que le vecteur de l’architecture ou est-ce le contraire.? vous avez 4 heures.
    PS: Je trouve bizarre qu’un gouvenement de gauche continu de promouvoir les manifs type naja ajap,villa Medicis, des trucs issue de l’ancien régime et de la petite bourgeoisie de Versailles alors qu’on est passé au Web 2.0…. et qu’il est plus facile de reproduire un projet copié sur archidaily que de l’inventer.
    C’est un truc qui va à l’encontre des marchés publics en +. Enfin c’est pas cher à organiser et cela rapporte bcp de $ publics aux heureux élus.

  4. Une der , « proposer à la ministre des réunions informelles avec des bloggeurs  » dit des réunion au pinard et pmu aussi ,

  5. Ann-José Arlot ?! C’est elle justement qui m’a viré de ma mission de conseil auprès de la direction de l’architecture ! Elle trouvait mes rapports trop critiques et mon attitude trop indépendante… Je ne faisais pas partie de sa cour.

  6. Attention pour la pétition, faut peut-être penser à s’inscrire à l’Ordre avant que les potes ne t’afflige du titre ! Mais avec, presque ou sans , pourvu que ce soit pas X, Y L.. ou triste équivalent dont on connaît le même passif de cireur de pompe, toute politique confondue, je vote pour du sang neuf. Maintenant ‘on ne gouverne pas innocemment’ et à côtoyer les faiseurs et faiseuses, ça peut se finir vite fait en dégénérescence !

  7. C’est un peu court et surtout non fondé ! Cela n’a aucun sens, à part faire du buzz pour du buzz ! Parce que la Politique ne se fait pas en cédant à la première fausse pétition/caprice ! Parce que un ministère se bat en permanence pour garder sa crédibilité…. et son autorité. Parce que les enjeux réels d’une administration n’ont rien à voir avec les propos du dimanche et autres enflures dignes du café du Commerce ! Et enfin parce que ce prétendant ne représente que lui même et ses deux copains J.F.D et O.L, face à des enjeux aujourd’hui internationaux et interministériels. Bref Qu’il revienne dans vingt ans peut être … si d’ici là, il acquière sérieusement une véritable expertise en quelque chose… au delà d’insulter gratuitement tout ce qui bouge pour masquer ses propres défaillances ! Et surtout il n’a aucune crédibilité dans les milieux archis qui ne se réduisent pas à huit copains/copines autour d’un déjeuner mensuel.
    Bref Le club des 3 Pieds Nickelés c’est fini ! Mettez-vous au travail ! Voilà la réalité des choses.

    • Premièrement, contrairement à toi, je n’insulte personne, je publie les commentaires, j’y réponds. Contrairement à toi, je vais me renseigner pour déposer une main courante contre ton commentaire comprenant des insultes publiques à mon égard.
      Deuxièmement, apprends à lire au delà du premier degré, tu en sortiras grandi.
      Enfin, ne confonds pas ta propre situation où personne ne lit, ne t’écoute, ne t’invite avec la mienne qui est exactement l’inverse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s