L’UNSFA ou le syndicalisme petit bourgeois.


Il y’a un semaine mon billet « On achève les architectes… » faisait le buzz avec de plus de 3500 vues, 350 partages facebook et plus de 70 partages twitter. Des membres de l’Ordre National des Architectes et des ordres régionaux, des membres de cabinet ministériel, des élus (régionaux, municipaux) et beaucoup de confrères me félicitaient pour la justesse du billet – qui avait modestement eu le mérite d’ouvrir un débat. Tapant sur l’Ordre et les syndicats patronaux (UNSFA et Syndicat de l’Architecture), certains  m’ont aussi reproché mon texte prétextant ma non-appartenance à l’une ou l’autre de ses instances professionnelles – voir les commentaires de l’article en question. Je ne pensais pas revenir sur le sujet mais un mail reçu de l’UNSFA allait réveiller mon féroce appétit. L’objet de ce mail: « 13.4-Challenge des archis à l’Alpes d’Huez »

Image_130306215638Voici le mail:

Bonjour ,
L’UNSFA75 vous invite à un grand moment ludique, drôle et sympa.
SKIDARCHI®
Le PREMIER CHAMPIONNAT de France de SKI DES ARCHIS
OUVERT et bienvenue à TOUS même aux non skieurs :
BET, économiste, entreprise, industriel, maître d’ouvrage
du vendredi 05/04/13 au samedi 06/04/13 à l’ALPES D’HUEZ
avec un programme complet pour tous :
– Vendredi : championnat de ski, randonnée raquette, baptême chien de traineaux, jusque soirée en altitude au coin du feu
– Samedi : challenge multi-activité : Snake gliss, airboard, curling humain, bi-ski et sarbacanes, élastique run…
Cordialement

.Programme détaillé 
.Réservation hôtelière
.Bulletin d’inscription

Alors que les sujets sont graves: les architectes crèvent les uns après les autres, la commande publique rétrécit aussi vite que les honoraires, le principal syndicat professionnel organise le PREMIER CHAMPIONNAT de France de SKI DES ARCHIS le tout pour la modique somme 598 € TTC sans transport ni hôtel. Comme c’est prévu le 05 et 06 avril, c’est pratique les confrères pourront mettre cette facture un peu salée en note de frais. Tranquille, c’est toujours ça que les salariés et les impôts n’auront pas.

raclette-15Par ailleurs, notez que comme vous pouvez inviter vos BET, économiste mais aussi maître d’ouvrage vous pourrez donc négocier un petit contrat entre la raclette à l’ancienne au lait cru, assiette de charcuterie, pommes vapeur gratin dauphinois et salade mixte et l’assiette gourmande et son verre de génépi, le tout étant prévu lors de la soirée au coin du feu le vendredi soir.

Faudrait quand même que l’UNSFA me dise comment faire pour inviter un bailleur social ou un élu d’une mairie parce que là, je ne vois pas trop.

Suis-je peut-être un peu méchant me direz-vous? L’UNSFA (75), ce n’est pas que cela, c’est aussi des luttes et des combats pour la défense des architectes. Très bien, regardons leur site internet et regardons les indices nous permettant de comprendre ce syndicat:

Premier indice: L’architecte du mois (comme chez Wall Mart): François Pellegrin, comme c’est original, l’ancien président de l’UNSFA national.

Deuxième indice: Une conférence sur le développement durable. Comme c’est original.

Troisième indice: Un voyage pour la Biennale de Venise. Extravaganza !!!

Quatrième indice: Un tournoi de football entre un boite de BTP et des architectes. Hum, hum…

Voilà, voilà, j’arrête là. J’ai l’impression que ces gens font du syndicalisme (dont le but, je le rappelle est la défense des architectes) un club de petits bourgeois qui s’encanaillent entre tournois de foot, skis et apéros dînatoires. Une petite nomenklatura, qui à défaut de défendre LES architectes défend SES architectes, un entre-soi typiquement hérité des traditions des Beaux-Arts ou de ses vestiges. Un syndicat renfermé qui ne comprend pas les architectes de la nouvelle génération et leurs outils (de facebook à twitter en passant par le web 2.0). Ces gens ont fait leur temp, à l’image de Patrick Colombier, président à vie (depuis 1978) de l’autre syndicat: le Syndicat de l’Architecture.

Depuis plusieurs mois, sous le hastag #teamarchi, twitter regroupe quelques dizaines d’architectes (salariés, agences, journalistes…) qui échangent, partagent, s’informent, piquent des coups de gueule, passent des CV, s’amusent ensemble en toute liberté. Ces échanges entraînent des articles sur les différents blogs (Détails, Lili l’archi, Sun Trap ou le mien…). Les réseaux sociaux ont permis une diffusion sans commune mesure de notre travail bien au delà du petit monde des architectes. Comme, je l’expliquais précédemment, « La profession est donc mal représentée et mal défendue », cet exemple de championnat de ski n’est un exemple mais est bien symptomatique de ce constat. Il est temps de passer à autre chose, à une autre forme:

Vive l’architecture 2.0, vive la #teamarchi.

Publicités

16 réflexions sur “L’UNSFA ou le syndicalisme petit bourgeois.

  1. Merci encore pour ces posts très enrichissants et ré-ouvrant enfin le débat dans notre métier ! Il est temps que certains descendent de leur tour d’ivoire et se confrontent un peu plus à la réalité de notre quotidien !
    Je découvre et je partage !

  2. mouais .. facile de taper sur un syndicat … UNSFA qui est une fédération de syndicat régionaux … je suis syndiqué dans le nord de la France … pas pour autant qu’on va faire les « gloglos » au ski .. pas besoin du syndicat pour cela… par contre, il est clair que c’est un peu déplacé à mon avis, voir insultant … pour certains confréres qui rament …
    N’empêche aussi que le « bloggueur » de ce site .. n’est pas inscrit .. n’est pas en indépendant … un peu facile de la ramener et « taper » sur les syndicats …
    je rappel que l’UNSFA a un fonctionnement démocratique.. avec élections .. et quand on tape sur les syndicats représentant la profession … n’étant pas syndiqué .. et qu’on se plaint .. peut-être se bouger les fesses pour la profession ne serait pas un mal !! vous n’êtes pas content de vos syndicats ? 1) syndiquez vous et VOTER pour changer 2) Montez votre syndicat !!
    (Con) frère syndiqué qui en a un peu ras le bol de voir tout le monde « râler », mais ne jamais « bouger » ses fesses !!

    • C’est bien cela le problème « une fédération de syndicat régionaux » aucune politique cohérente au niveau national.
      Mais j’assume de n’être inscrit nul part.
      Pour avoir participé à de nombreuses réunions, congrès, tables rondes des syndicats, je sais déjà que toute tentative serait morte née. La force même du trou noir nous aspirerait.
      Monter un syndicat et être représentatif est une tache quasi impossible et puis les syndicats nommés ici sont des syndicats patronaux d’architectes inscrits à l’ordre.
      Quels patrons paieraient la cotisation à l’Ordre d’un de ses employés? Aucun. Donc aucun salarié dans les syndicats. CQFD. Oui, je sais vous me trouverez un ou deux exemples mais non représentatif.
      Sinon, oui je bouge mon cul: 1-J’écris 2- Je transmets 3- Je rencontre et discute avec des élus…

  3. Quand même c’est un peu réducteur. L’architecture est vivante et de qualité tant que le débat critique reste ouvert. Les rencontres entre professionnels ne peuvent qu’être bénéfiques à la production du bâti en France. Vous voudriez imposer twitter et facebook comme unique lieu du « débat », des lieux dématérialisés et qui réduisent considérablement le potentiel d’interaction entre les différents partis, bref, des lieux fascistes. À ces discussions creuses et superficielles en 140 caractères, ce syndicat préfère un débat de fond étendu sur deux jours, avec possibilité d’apprendre à se connaître encore mieux en soirée voire d’échanger encore plus pendant la nuit ! Enfin vous voyez bien que vous êtes de mauvaise foi.

    • « On se calme et on boit frais à Saint Tropez. »
      Je ne recommande pas l’immatérialité des débats, preuve en est la #teamarchi se rencontre IRL très bientôt. Je constate juste que ces méthodes (invitation au ski and co) datent d’une autre époque, d’un autre temps.
      Pourquoi me parlez-vous de lieux fascistes?
      Il serait intéressant de savoir qui est derrière ce compte pour défendre ainsi ce syndicat: un enseignant de l’ENSASE ? un ancien conseiller de l’ordre? un vice-président de l’UNSFA de la Loire? Surement les 3 fois à la fois.

      PS: Je suis de mauvaise et je le revendique.

  4. Bon c’est loupé, j’essayais juste de faire un trait d’humour mais j’ai pas assez forcé le trait #fail Quant à la personne derrière ce compte c’est carrément trop top secret (d’ailleurs j’avais pas l’intention de poster via le compte twitter à la base mais les solutions d’identification étaient assez restreintes)

  5. je me suis étranglée de rire à la réception de cette invitation !… presque 600 euros le WE sans transport ni hébergement, non mais, en fait, je pense que je vis sur une autre planète.. ça doit être ça…

    et c’est con, parceque l’UNSFA fait des choses bien (et un championnat de ski, pourquoi pas, des rencontres informelles, pourquoi pas… mais pour TOUS les archis, non ?)

    Enfin bref…

    • Ben c’est vrai, ça, que les syndiqués de l’UNSFA, qui cotisent déjà pour défendre l’ensemble de la profession (y compris -et surtout ?- ceux qui ne cotisent à rien), paient en plus pour TOUS les archis un week-end à la neige … et raser gratis, ce serait pas top, non plus ?
      Cet affrontement stérile entre soit-disants jeunes (pour combien de temps ?) et vieux ringards qui ne savent même pas tweeter ne serait que ridicule si effectivement il n’y avait pas des confrères dans les difficultés !

  6. La liberté d’expression sur le web qui regroupe en masse les nouvelles générations fait peur aux vieux pots de confitures, qui ne font pas forcement de bonnes confitures, mais s’assurent de leur gout … L’ensase est typiquement une structure où les choses vont par copinage et cooptation, il est simple de comprendre que cette ambiance si tu me lèche je te lèche va à l’inverse d’une autre manière de communiquer plus ouverte, plus directe, qui ne craint pas de dire et donc potentiellement de ne pas plaire et de ne pas être choisi.
    Utiliser le mot « fasc… » dans votre poste et se cacher derrière le « selon vous » manque de culture des jeunes pour légitimer vos sauteries = grave.

    Un investisseur qui prend des risques pour être MOA va de plus en plus se contrefoutre de cette attitude d’un autre siècle et simplement choisir ce qui est bon, rentable, juste et pas celui qui lui offre une raclette

    On peut venir échanger IRL avec teamarch ?

  7. Je n’ai pas envie de lire des critiques vis à vis du ski….. oui nous avons raison d’aller skier. 😉 de montrer que nous existons aussi sous d’autres formes…

    1, c’est agréable, le sport… le grand air!!!
    2, cela nous permet de nous rencontrer, d’échanger… il n’y a pas qu’internet qui permet cela…

    Je préfère me rendre utile à l’UNSFA…. rencontrer tout type de décideur ou pas?
    ET défendre les qualités et les compétences des architectes
    aussi aider les autres instances à valoriser leurs travaux.

    et au ski me défouleeeeeeeeeeeeeeeeer!!!!!

    Parce qu’il serait intéressant de se réveiller, démontrer que nous sommes d’intérêt public comme d’autres professions, je pense là aux urbanistes par exemple et aux paysagistes même si au sens légal de la chose cela ne l’est pas.

    Je défends tous ceux qui travaille bénévolement au service d’une profession qui y passent du temps et leurs sueurs.

    Vous nous pensez naifs…. je préfère sous un autre angle agir…. comme vous pensez agir mais au moins avoir la qualité d’être présent, peut-être pas parfait mais présent…. en plus de l’être sur internet.

    Bonne journée!

    Bonne continuation! au moins on échange 😉

  8. Ouille ouille ouille comme c’est vrai ! Je viens d’appeler le « Secrétariat de la Commission paritaire nationale de la négociation collective » pour leur poser des questions sur la convention collective en tant que salarié (j’ai eu leur numéro de téléphone dedans http://www.architectes.org/outils-et-documents/documents-a-telecharger/la-convention-collective) et ils ne peuvent pas me renseigner sur les agences (appartenant aux organisations patronales) signataires ou non de la convention collective. On appelle ça comment ? Noyer le poisson c’est ça ?

    Du coup, impossible de savoir si une agence est adhérente ou non à un syndicat ? Et auquel ? À moins qu’elle ne le déclare sur son site internet pour prouver qu’elle traite bien ses employés, l’agence n’est pas soumise à un contrôle de la part de l’Ordre ou je ne sais quel organisme obscur pour l’architecte (pourtant alerte) que je suis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s