Le pape, twitter et moi.


La démission du pape a, comme d’habitude, entraîné sarcasmes, mots d’esprits, provocations, traits d’humour et haines sur le réseau twitter. Il suffit de regarder le best-of: #pape, #vatican, #demission. Comme d’habitude, je n’y suis pas allé avec le dos de la cuillère, c’est mon côté laïque et libre penseur, à tendance anti-cléricale (toutes religions confondues) et qui ne faisait que suggérer avec humour (on n’a pas tous le même, désolé) le passé peu glorieux du futur ex-pape – oui c’est un point Godwin, et alors :

MONTWEET-Je ne vous ai pas copié le flot continue d’insultes et de menaces suite à ce tweet, ni d’ailleurs le ou les tentatives de hacking de mon compte facebook, principalement du à un message retweeté par Christine Boutin.

BOUTIN-

Dénonciation, appel à signaler mon compte comme spam: après avoir insulter les homosexuels pendant des semaines, Boutin et ses copains (et oui tous les insultes venaient de compte de twittos ayant dans leurs bios: UMP, UNI, MET, Idenditaires, FN, manifpourtous, teamcochon, politiquementincorrect…) tentent l’intimidation, la dénonciation du blasphème et de la cathophobie (lol) mais comme le rappelle très justement Catherine Kintzler dans cet extrait de « Questions fréquentes sur la laïcité » :

« […] Aucune religion ne peut promouvoir la notion de « blasphème » ni proférer des propos que la loi définit comme des abus de la liberté d’expression (par exemple dire que les femmes sont inférieures…).Enfin il ne faut pas oublier que la laïcité protège la puissance publique des religions, qu’elle protège les religions de la puissance publique, mais qu’elle protège aussi les religions les unes des autres. […] »

Désolé, chers amis mais la cathophobie n’a pas de sens tout comme l’islamophobie. A cet égard, j’invite mes amis de gauche à lire l’excellent de billet Islamophobie. Quels sens donner à ce mot ? de Chantal et Roger Evano (ce qui ne veut pas dire que le racisme n’existe pas). Tous ceux qui voudraient faire passer la critique d’une religion pour de la xxx-phobie sont les ennemis de la laïcité et de la République: qu’ils soient de gauche (comme Quatremer ou Lipietz) ou de droite (les exemples sont trop nombreux pour être cités). J’ai suffisamment écrit de papier sur le sujet (ici, ou encore ) pour ne pas avoir de leçons à recevoir de ces laïcistes anti-islam ou de ces partisans (comme le pape ou Sarkozy ou Plenel) d’une laïcité positive ou ouverte.

Des militants laïques, il en existe encore que ce soit au Comité Laïcité République ou encore à l’Association Pour la Promotion et l’Expansion de la Laïcité (APPEL) qui demain mardi 12 février plaidera devant le Conseil constitutionnel dans le cadre d’une Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC). Son but : démontrer à quel point le régime concordataire en vigueur en Alsace-Moselle est contraire aux principes de laïcité de la République Française.  La République laïque, une et indivisible, c’est maintenant?

Pour conclure, j’ai le droit de caricaturer et de me moquer de qui je veux à l’instar de mes prédécesseurs de la Calotte et j’invite Christine Boutin et tous ses amis à écouter un peu de reggae pour se détendre.

PS: Merci de la publicité à tous, j’ai gagné une cinquantaine de followers.

Publicités

2 réflexions sur “Le pape, twitter et moi.

  1. J’espère ne pas à avoir un jour, de ne pas avoir le choix de faire parti d’un équivalent des jeunesses H., gardes rouges, Khmer rouge, Pionniers, etc.
    Je ne sais pas si il avait le choix.
    Et à 18 ans …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s