Hollande: laïque ou lâche?


Samuel Tomeï – Laicité: valeur universelle ou spécificité ?

Ce n’était ni le fruit d’un compromis ni celui d’un consensus mais bien à la suite d’une victoire politique que la loi de séparation des Églises et de l’État fut votée le 3 juillet 1905 par 341 voix contre 233 à la Chambre, et 181 pour contre 102 au Sénat pour être enfin promulguée le 9 décembre 1905. De l’ancien président de la République au parti d’extrême-droite en passant par des fonctionnaires zélés ou encore ceux qui à gauche ont honte d’être laïque, jamais au cours de ces dernières années, la laïcité n’a été autant mise à mal, récupérée, déformée, abîmée et incomprise… Ce principe étant le garant de la liberté absolue de conscience, de la séparation des églises et des droits inaliénables de tous, il est non seulement nécessaire de rappeler à toutes et à tous combien la laïcité est une valeur républicaine essentielle mais aussi de proposer de nouvelles mesures permettant à la fois de garantir sa bonne application mais aussi d’éviter qu’elle ne soit définitivement volée par le Front National. Retour sur trois affaires récentes qui soulèvent de nombreuses questions.

Le père noël de Montargis :

Fete-de-la-Laicite

La semaine dernière, la directrice d’un école maternelle de Montargis (45) avait annulée la visite le Père Noël  afin de « respecter les diverses croyances ». La visite de ce Saint-Nicolas laïque a été rétablie depuis mais d’après un témoignage anonyme d’une mère de famille citée mercredi dans un article du Parisien, derrière le respect des croyants cacherait en fait la peur de la directrice qui « m’a expliqué qu’elle ne voulait pas se faire taper sur les doigts par certaines familles de musulmans ». Outre la  véracité douteuse de ce seul et unique témoignage, la réaction de la directrice souligne d’une part l’incompréhension de ce que devrait être la laïcité à l’Education Nationale et d’autre part le manque de fermeté quant à son application si jamais les pressions étaient réelles. Manque de repère ou de formation sur la laïcité à l’Education Nationale?

Les mousses au chocolat du Havre:

67023_4025369714938_1176101340_n

Jeudi dernier, la ville du Havre a annulé au dernier moment le dessert prévu au menu des enfants scolarisés en maternelle et primaire. Des mousses au chocolat envoyées à la poubelle, au motif qu’elles contenaient de la gélatine de porc. Pourquoi ce gaspillage? Pour désamorcer une potentielle crise religieuse mais aussi par souci « d’égalité et de sérénité » selon Philippe Brunel, le directeur général adjoint au développement social et à la famille, à la mairie du Havre. Une nouvelle fois, des fonctionnaires zélés confondent la laïcité qui doit être sacralisée dans l’enceinte de l’école de la république et la liberté absolue de conscience pleine et entière dans le cadre strictement privé.

Comme le souligne Dounia Bouzar, chercheuse spécialiste de l’islam dans le Monde (voir lien ci-dessous): « Dans ces deux cas, la neutralité des institutions est mise à mal, car ce sont elles qui sont amenées à interpréter des croyances religieuses. L’une valide le fait que le Père Noël est chrétien et rentre donc dans la définition de la chrétienté ; l’autre valide le fait que les enfants musulmans ne peuvent pas manger de la gélatine de porc et rentre aussi dans l’interprétation d’une norme islamique, qui n’est pas forcément partagée par tous. »

Les logements sociaux néerlandais :

halal

Autre cas moins connu: fin du mois de novembre, l’inauguration de 188 « logements hallal » dans la banlieue ouest d’Amsterdam soulevait un débat national vite récupéré par le leader du parti d’extrême droite Geert Wilders. Ces logements ont des spécificités tels que « une grande cuisine-salle à manger séparée du salon par des portes coulissantes, afin que les femmes puissent s’isoler des hommes, et un grand hall donnant accès à toutes les pièces pour éviter qu’hommes et femmes ne se croisent ».

Spécificité hollandaise impossible en France, imagine-t-on… Ce serait compter sans les bailleurs de logements sociaux qui, oui, en France !, suggèrent déjà à de nombreux architectes de telles demandes:   « On nous a demandé de prévoir un sas entre entrée / cuisine et chambres de manière à séparer hommes et femmes pendant le Ramadan, Hommes et Femmes ne devaient pas pouvoir se croiser en fait. Les hommes au salon, et les femmes à la cuisine«  ou encore « Ça va même plus loin on nous a demandé de limiter les jardins privatifs au minimum pour que quand les locataires rentrent au bled pendant l’été, ça ne soit pas la forêt vierge par manque d’entretien. » Simple violation de la laïcité (déjà grave et condamnable –  le logement social n’est-il pas historiquement un outil de redressement social?)  ou début de prise en compte de considérations ethniques, religieuses, sexuelles dans la construction de logements sociaux? Essentialisé le logement social: en ait-on déjà arrivé là?

Les laïques attendent François Hollande.

morale

Qui profite de ces faits divers relevant de « paniques morales » : L’extrême-droite et en premier lieu le Front National. Pourquoi des élus de gauche, des fonctionnaires zélés ou encore des acteurs de terrain détournent la laïcité ou sur-interprètent les religions pour soi-disant toutes les respecter ? Sûrement, parce qu’une majorité de la gauche a, pour les plus sobres, honte d’être laïque et pour les plus virulents considèrent que la laïcité est un principe raciste post-colonialiste. (Ici) Ou encore, certains élus (toujours) à gauche qui sont capables, au nom de la laïcité, de créer par exemple un «conseil des cultes» et une «journée des spiritualités». Attention, l’adjectivation est proche: laïcité positiviste, laïcité ouverte… Que la droite ne défende pas la laïcité: c’est son problème, mais que la gauche la jette en pâture au nom de nouvelles valeurs dîtes supérieures, cela va contre son histoire  contre ses valeurs et contre ses principes. Qu’elle cesse de trahir son idéal.

A ce jour, François Hollande qui s’était engagé comme aucun candidat à la présidence de la République ne l’avait jamais fait, en faisant de la laïcité un des points centraux de son programme – c’est le discours du Bourget, n’a encore rien fait si ce n’est, ce jour, la création de l’Observatoire de laïcité… déjà crée par Dominique de Villepin le 25 mars 2007. (Ici) Des solutions plus ou moins simples peuvent être mise en place dès maintenant pour le reste du mandat. Certaines sont mêmes des promesses du candidat Hollande dans une lettre (ici) à l’Union des Familles Laïques de France:

1-L’inscription des principes de la loi de 1905 dans la Constitution.

2-L’abrogation du régime dérogatoire des cultes en Alsace et en Moselle avant la fin du quinquennat.

3-La suppression de la Carle, sur le financement public des écoles privées.

4-La suppression des accords Kouchner-Vatican sur la reconnaissance mutuelle des diplômes.

5-La suppression des réductions d’impôt sur le revenu auxquelles donnent droit les dons aux religions et suppression des aides financières aux associations religieuses.

6-L’ajout au règlement intérieur des écoles de la République d’une charte de la laïcité à faire signer par les parents et par les enfants.

7-La remise à chaque entrée en fonction de tous les personnels de l’Etat (fonctionnaires, agents territoriaux, agents de la fonction publique, enseignants…) de la charte de la laïcité (existante) qui sera à compléter et à signer.

8-Création d’une journée de laïcité: le 09 décembre, date anniversaire.

9-La création d’une délégation interministérielle chargée de la laïcité.

10-L’abrogation de l’arrêté Guéant sur les conférences départementales de la liberté religieuse.

Toutes ses mesures ont pour objet non seulement de faire vivre pleinement la laïcité, outil essentiel du vivre ensemble et du pacte social, dans notre République et dans cette France dont beaucoup souhaitent la fin de l’indivisibilité (les Indivisibles, CRAN, les identitaires…) mais aussi pour ne pas se laisser voler la laïcité par Marine Le Pen et ses sbires. L’abrogation du concordat Alsace-Moselle nous permettrait de démontrer que la « laïcité à la FN » n’est que le paravent de son rejet de l’Islam. (Cela fonctionne aussi pour la droite -forte ou non.) Toutes ces mesures feraient de François Hollande le président laïque dont la France a besoin depuis tant d’années, sinon il ne sera que le lâche qui a abandonné la laïcité au FN. Force et courage.

« La laïcité n’est pas une opinion, c’est la liberté d’en avoir une. »

Jean-Marie Matisson, ex-président du Comité Laïcité République.

A lire:

Père Noël décommandé et dessert à la poubelle : quand la laïcité s’égare. Ici.

Ils ont volé la laicité. Ici.

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la laicité sans jamais oser le demander. Ici. 

Il n’y a pas de faute au mot laïque qui n’a pas le même le sens que laïc. Ici.

7 réflexions sur “Hollande: laïque ou lâche?

  1. Je vous cite:

    « Toutes ses mesures ont pour objet non seulement de faire vivre pleinement la laïcité, outil essentiel du vivre ensemble et du pacte social, dans notre République et dans cette France dont beaucoup souhaitent la fin de l’indivisibilité (les Indivisibles, CRAN, les identitaires…)  »

    Pourquoi avoir seulement cité des organisations quasi-inoffensives comme les Indivisibles ou le CRAN et pas une organisation COMMUNAUTAIRE autrement plus puissante,le CRIF?

    Savez-vous que le diner COMMUNAUTAIRE du CRIF réunit tous les ans la quasi-totalité des politiciens français,de gauche et de droite,(Francois Holland compris),où ils se « font remonter les bretelles » sur la politique française au proche-orient?
    Imaginez un instant un diner semblable pour les musulmans!
    J’imagine déjà le scandale!

    Savez-vous que ce diner où se rendent la quasi-totalité des politiques français(sauf les communistes,le NPA et les verts)est organisé par le CRIF,organisation appelée par de nombreux observateurs « l’ambassade bis d’Israel »?

    Savez-vous qu’en ce moment même la ville de Paris avec l’accord du socialiste Delanoe,installe à de nombreux endroits « publics » des chandeliers géants pour célébrer la fête juive de Hanoucka?
    Savez-vous que la mairie de Paris accorde tous les ans plus de deux millions de subventions publiques à des crèches loubavitchs juives où est enseigné une version particulièrement intégriste(et non laique) du judaisme(séparation des petites filles et garçons,non acceptation d’enfants d’autres confessions,alors tout établissement confessionnel qui reçoit des subventions publiques se doit d’accueillir tout le monde sans distinction de religion).

    http://religion.blog.lemonde.fr/2011/12/17/loubavitch-entre-polemique-parisienne-et-affichage-national/

    Voyez-vous des exemples d’entorses faites à la laicité,y compris par des socialistes(je dirais surtout les socialistes) font légion,je m’étonne que dans votre biller vous n’ayez cité que des exemples concernant les musulmans et que vous avez été obligé d’aller chercher des exemples les concernant jusqu’aux pays-bas.

    Quand on défend vraiment la laicité,on la défend pour tout le monde ,et non seulement pour ce qui est dans l’air du temps,càd taper encore et toujours sur les plus faibles,les Arabes et les noirs.

    Je vous mets au défi de citer tous ces exemples manifestes de violation de la laicté concernant la communauté juive française.

    Et je vous ai épargné évidemment les exemples de piscines non mixtes pour les femmes juives(à Sarcelles,Strasbourg,etc)qui comme par hasard ne vous intéressent pas vous,et vos amis journalistes,alors l’exemple de Lille où c’étaient des femmes musulmanes(s’appuyant sur une jurisprudence de la communauté juive!)a fait la une des journaux!

    Les français commencent à en avoir marre de ces deux poids deux mesures permanents,et de la diabolisation d’une seule communauté(en l’espèce musulmane) par des politiciens pas courageux qui aiment bien se faire mousser en tapant sur les plus faibles tout en épargnant les plus forts(disposant de passe droits et d’appuis politiques et médiatiques que n’ont pas d’autres communautés insultées et diabolisées à longueur de colonnes)!

    Et vous Monsieur:laique ou lâche alors?

    • Sarah,
      1-Je suis d’accord avec vous sur le dîner du CRIF auquel aucun élu de la République ne devrait se rendre.
      2-Je ne connaissais l’anecdote concernant les chandeliers -intolérable- mais bien le financement des crèches loubavitchs (intégristes, il est vrai).
      3-Je réagissais à l’actualité et si demain de tels actes anti-laïques propres à la communauté juive se reproduisaient, je ne manquerais de le condamner. Regardez sur le site de Laicité-République, rien n’est dirigé contre les mulusmans mais bien contre ceux qui transgressent la laïcité.
      4-Il n’y a pas à « taper encore et toujours sur les plus faibles,les Arabes et les noirs. » et encore moins à hiérarchiser les victimes.

      Il n’y a surement pas ici, deux poids deux mesures. Vos insinuations sont très limites quant à la puissance de certains…

      Aussi pour re-expliquer (poke ST) la laïcité française n’est pas un courant de pensée parmi d’autres (comme en Belgique) mais un principe qui permet le règne du droit commun, mettant hors jeu toute velléité d’imposer un droit particulier. La laïcité permet au droit d’être autonome, de n’avoir sa source que dans le peuple délibérant et non dans je ne sais quel empyrée.
      On n’impose pas aux croyants une nouvelle croyance, on leur garantit au contraire le droit d’exercer leur culte librement dans les limites de l’ordre public.

      A votre dernière question, la réponse est simple: LAÏQUE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s